Accueil de « Au Bois lacté »

Au Bois lacté

+ d'infos sur l'adaptation de Stuart Seide,
mise en scène Stuart Seide

Distribution

En quelques mots

La pénombre d’un lever du jour. Un homme s’approche et commence à parler doucement : « Pour commencer par le commencement : c’est nuit de printemps sans lune dans le petit bourg, sans étoiles et noir-de-bible dans les rues aux pavés ronds, silencieuses, et dans le bois bossu, bois des amoureux et des lapins, qui boitille imperceptiblement jusqu’à la mer noir-prunelle, lente, noir-corbeau, agitée de bateaux de pêche. Les maisons sont aveugles comme des taupes (encore que les taupes voient très clair cette nuit dans le velours reniflant des vallons), aveugles, comme l’aveugle Captain Cat, là, au centre assourdi de la ville, près de la pompe et de l’horloge municipale, où les boutiques sont endeuillées et la salle des fêtes en voile de veuve. Et tous les habitants du bourg apaisé et apesanti dorment pour l’instant. »

En vidéo

"Au Bois lacté", d'après D. Thomas, entretien avec Stuart Seide et extraits

Dernières critiques

Les Trois Coups
« Au bois lacté », verbe épique et aventureux
Image d'une critique concernant « Au bois lacté », verbe épique et aventureux

Par Sarah Elghazi

samedi 14 mai 2011