Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Une heure et dix-huit minutes

de Elena Gremina

Texte original : [Une heure et dix-huit minutes] traduit par Tania Moguilevskaia, Gilles Morel

Écrit en 2013 - français

Présentation

Un mort fait trembler le Kremlin. Alors qu’il tente de dénoncer un des plus grands scandales financiers de l’ère Poutine, l’avocat Sergueï Magnitski est placé en détention provisoire fin 2008. Son état de santé s’y détériore, mais il refuse de changer sa déposition qui incrimine des fonctionnaires haut placés. On le change de prison au lieu de le soigner. C’est mourant qu’il subit un dernier transfert. À son arrivée, il est tabassé puis abandonné sur le sol d’une cellule où il mettra une heure et dix-huit minutes à s’éteindre.