Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Marat-Sade »

Marat-Sade

+ d'infos sur le texte de Peter Weiss traduit par Jean Baudrillard
mise en scène Christophe Rouxel

:Le Marquis de Sade et l'hospice de Charenton

Avant sa détention au Fort de Vincennes et à la Bastille, Sade dirigeait déjà des représentations théâtrales dans son château de La Coste. Durant les treize années de son incarcération, il écrivit, en dehors de ses grandes œuvres en prose, dix-sept drames. Auxquels vinrent s'ajouter par la suite une douzaine de tragédies, de comédies, d'opéras, de pantomimes et de pièces de vers en un acte.

De 1801 à sa mort, il vécut interné à l'hospice de Charenton, où il eut pendant quelques années la possibilité de monter des spectacles dans le cercle des malades et de se produire lui-même sur scène comme acteur. L'hospice de Charenton était (selon la description de J.L Casper, Caractéristiques de la médecine française, Leipzig, 1822) un établissement où on internait ceux dont le comportement était socialement inadmissible. On enfermait là des gens «qui s'étaient livrés à des vices dont la description ne pouvait être publique au cours du procès, ou encore d'autres qu'on avait arrêtés pour délit politique grave, ou bien ceux qui avaient servi d'instruments malheureux à de hautes cabales». C'était pour les cercles parisiens distingués une distraction de choix que d'aller assister aux représentations données par Sade en ce «réduit réservé aux déchets moraux de la société bourgeoise».

Sa confrontation avec Marat est cependant totalement imaginaire, et se réfère au seul fait que ce fut Sade qui prononça l'éloge funèbre de Marat lors de l'enterrement de celui-ci – encore son rapport à Marat dans ce discours est-il ambigu, puisqu'il ne le prononça que pour sauver sa propre tête, étant en ce temps-là de nouveau menacé en figurant déjà sur la liste de la guillotine.

Les Editions du Seuil

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.