Accueil de « Ervart (ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche) »

Ervart (ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche)

+ d'infos sur le texte de Hervé Blutsch
mise en scène Laurent Fréchuret

Distribution

Présentation

Parce qu’il soupçonne sa femme d’entretenir une liaison avec Antoine de Miragor, Ervart met régulièrement la ville à feu et à sang.

Cela pourrait être du Feydeau, du Jarry ou même une tragi-comédie grand guignol. Dans cette pièce loufoque mais au propos très en prise avec notre monde contemporain, se croisent un jaloux bileux, un agent secret zoosexuel, Nietzsche en poseur de livres-bombes, une comédienne sans emploi prête à tout jouer, une troupe d’acteurs anglais…

Les personnages d’Ervart s’emportent, mangent, boivent. Ils sont drôles parce que monstrueux et immoraux. Ces déviants s’empêtrent dans une trame aux allures de Songe shakespearien en se vautrant dans le vaudeville. Cette farce dramatique...

Lire la suite

En vidéo

"Ervart ...", Blutsch, Fréchuret, teaser

Dernières critiques

critiquetheatreclau.com
Ervart - Comédie contemporaine surprenante
Image d'une critique concernant Ervart - Comédie contemporaine surprenante

Par arrazatclau

mardi 29 janvier 2019

Atlantico.fr
Un Nietzsche typiquement british : joyeusement dingue et alléchant
Image d'une critique concernant Un Nietzsche typiquement british : joyeusement dingue et alléchant

Par Jean Ruhlmann

lundi 28 janvier 2019