Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Endormis sous le ciel »

Endormis sous le ciel

+ d'infos sur le texte de Mario Batista
mise en scène Thomas Bouvet

On en parle dans la presse et sur le web

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 22 juillet 2019

Une sombre fable post-apocalyptique

Par Pierre Lesquelen

Dans le crépuscule nostalgique de Claude Régy, on s’installe dans un noir profond domestiqué par quelques veilleuses de smartphone. Le maître des ténèbres (Thomas Bouvet) est tapi dans l’ombre, déclamant avec beaucoup de dextérité et une présence indéniable une sombre fable post-apocalyptique et pseudo-symboliste. Vague histoire d’enfants réunis pour leur première extase, blé de lune......

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de la critique de Le Souffleur

vendredi 07 juin 2013

« Depuis longtemps leurs yeux accrochés aux regards ne lâchent plus. »

Par Moïra Dalant

Un homme isolé au milieu d’une lande solitaire scrute, regarde deux petits êtres commencer à s’aimer, s’ébattre et se demander comment on fait, comment ils font les autres les adultes. Un petit garçon et une petite fille se regardent, et rien d’autre n’a besoin d’exister. « Depuis longtemps leurs yeux accrochés aux regards ne lâchent plus. »

Lire l'article sur Le Souffleur

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

vendredi 07 juin 2013

L’étrange prophète d’Endormis sous le ciel

Par Laura Léoni

C’est dans le noir complet que le spectateur passe les dix premières minutes d’Endormis sous le ciel. Une obscurité complice......

Lire l'article sur L'Humanité

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)