theatre-contemporain.net

Accueil de « Clôture de l'amour »

Clôture de l'amour

+ d'infos sur le texte de Pascal Rambert
mise en scène Pascal Rambert

On en parle dans la presse et sur le web

France Inter

Image de la critique de France Inter

lundi 06 février 2017

Combat de boxe avec Audrey Bonnet et Pascal Rambert

Par Laure Adler

"Clôture de l'amour" va vous griffer le cœur et va vous raconter l'histoire d'un passé commun, d'un présent douloureux, et d 'un futur absent....

Lire l'article sur France Inter

Médiapart - blog d'Olivier

Image de la critique de Médiapart - blog d'Olivier

lundi 19 décembre 2016

L’inéluctable mort des passions ardentes

Par Olivier Frégaville-Gratian d'Amore

Tout est fini. La rupture se profile en point de mire. Le couple est exsangue, mais une ultime confrontation est nécessaire. Chacun dans un long monologue va livrer ses réflexions sur l’autre, sur leur amour moribond, sur leur histoire finissante. Porté par deux comédiens exceptionnels, le texte puissant, cru et incandescent de Pascal Rambert touche l’âme et incendie nos consciences. Fascinant !...

Lire l'article sur Médiapart - blog d'Olivier

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 08 décembre 2016

Il est également l’auteur d’un blockbuster

Par Ève Beauvallet

Sur le point de quitter le Centre dramatique national qu’il dirige depuis 2007, le metteur en scène estime que son «nouveau modèle» a porté ses fruits....

Lire l'article sur Libération.fr

Télérama

Image de la critique de Télérama

vendredi 08 janvier 2016

Les corps sensuels et la patte provocante de Pascal Rambert

Par Fabienne Pascaud

En trente-cinq ans de spectacle vivant, ce stakhanoviste a tout osé. Avec ses mots qui cognent, l'insaisissable Pascal Rambert en impose. Il porte les mêmes mocassins Repetto blancs que Serge Gainsbourg. Comme lui, pieds nus dedans. Comme lui, décoiffé, maigre et l'air d'avoir pas mal fêté et bourlingué. Mais l'oeil bleu vif, insolent, moqueur, plein d'énergie....

Lire l'article sur Télérama

Atelier critique

Image de la critique de Atelier critique

mercredi 14 octobre 2015

Vivarium de l'amour

Par Fanny Utiger

La scène de la salle Charles Apothéloz devient pour quelques heures le ring du combat viscéral d’un homme et d’une femme au crépuscule de leur amour. Un texte cru et sophistiqué, un jeu d’acteurs puissant, un réseau allusif complexe la richesse de cette pièce et des échos qu’elle provoque en chacun. Gymnase désert, terrain vide, lumière glacée. Un homme et une femme débarquent. Un souffle, et puis...

Lire l'article sur Atelier critique

Image de la critique de Toute la Culture

lundi 21 septembre 2015

Toujours le même coup de poing

Par Matthias Turcaud

Après plus de 140 représentations et une tournée internationale depuis sa création à Avignon en 2011 (notamment au Centre Pompidou et à l’Idéal Tourcoing…), on peut revoir Clôture de l’amour au TNS en cette fin de septembre 2015. Force est de reconnaître qu’au fil des représentations successives la pièce de Pascal Rambert n´a rien perdu de sa puissance émotionnelle sans équivalent....

Lire l'article sur Toute la Culture

Image de la critique de Szenik

mercredi 09 septembre 2015

Ereinter l'amour par la langue

Par Sylvia Dubost

Lui, elle. Stan et Audrey. Se faisant face dans un espace nu, sorte de vague gymnase, le duo va se parler. Pour autant, cela n'a rien d'un dialogue. Ce sont deux monologues, l'un à la suite de l'autre, deux puits de paroles sans fond, tentative d'écluser tout ce qu'il y aurait à dire sur eux, leur relation, avec l'espoir de la clore ainsi. Travaillant l'image de la fin de l'amour à travers l'épuisement de la langue, l'auteur et metteur en scène P...

Lire l'article sur Szenik

Image de la critique de hottello

dimanche 14 juin 2015

La dispute est poignante, la querelle captivante,

Par Véronique Hotte

« Car ceux qui sont amoureux croient avoir un plaisir désintéressé à voir les gens qui connaissent l’amour, à parler de l’amour. Mais c’est dans l’espoir d’y retrouver leur amour à eux … », écrit Proust. De même, l’auteur, metteur en scène et comédien Pascal Rambert pose, à travers Clôture de l’amour, les jalons d’une écriture visant la quête passionnelle destinée au public qui peut s’y reconnaître, forcément ou… pas. Tanguy Viel évoque aussi ces deux amants qui closent leur relation « en deux monologues qui vont au bout de leur pensée, deux longues phrases qui

Lire l'article sur hottello

Image de la critique de Ouest-France.fr

lundi 02 mars 2015

Inouï

Par Ouest France

Un texte aiguisé comme une lame, une performance d’acteurs monstrueuse. La flatteuse réputation de la pièce de Rambert présentée ce week-end au Panta théâtre était juste....

Lire l'article sur Ouest-France.fr

Image de la critique de Carnet d'Art

mercredi 11 février 2015

De leur amour.

Par Antoine Guillot

Cela fait depuis sa création en Avignon 2011, que j’attends de le voir. Voir ce qui m’a été conté comme la plus belle Œuvre de Pascal Rambert. J’ai la chance de bien connaître Pascal, pour avoir travaillé avec lui. Je connais son écriture déstructurée, chantante, ses points et ses virgules inexistants. Ces ponctuations qui, lorsqu’elles existent, n’en sont pas. Cette pensée qui vacille, qui s’inscrit dans un mouvement perpétuel....

Lire l'article sur Carnet d'Art