Accueil de « Contre le progrès. Contre l'amour. Contre la démocratie »

Contre le progrès. Contre l'amour. Contre la démocratie

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de theaterkritik.ch

lundi 01 octobre 2012

«Contre», une contrée exaltée

Par joël aguet, alexandre caldara

«Contre» est un ogre. Une plaie béante ouverte aux idées saugrenues et aux clichés. Il s’agit d’une trilogie de l’auteur catalan Esteve Soler (né en 1976), traduite en français par Alice Dénoyers. Pour la première fois, les 21 séquences de: «Contre le progrès», «Contre l’amour»

Lire l'article sur theaterkritik.ch