Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Nathalie Kousnetzoff

France

Dernières critiques

Image de Le Menteur

Le Bruit du off tribune

mercredi 07 février 2018

Non, réécrire n’est pas trahir.

Par Marguerite Dornier

« Les thèmes de la tragédie sont universels, alors que ceux de la comédie sont plus ancrés dans les cultures. »** Pour Guillaume Cayet et Julia Vidit, le Menteur avait besoin d’une acculturation.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Le Menteur

Club de Mediapart

mercredi 07 février 2018

Un «Menteur» qui ne manque pas d’air

Par Jean-Pierre Thibaudat

Julia Vidit, avec la complicité de Guillaume Cayet, adapte « Le Menteur », une comédie de Corneille, et, entourée d’acteurs faisant troupe, elle met vivement en scène cette pièce rarement jouée. On s’emmerde. Non, je mens, on s’amuse....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Le Menteur

L'Humanité

lundi 29 janvier 2018

Un théâtre du mensonge et de la vérité

Par Marina Da Silva

Julia Vidit met en scène Le Menteur de Pierre Corneille,  une comédie savoureuse sur le mensonge et le libertinage, qu’elle éclaire avec des interrogations et des partis pris contemporains réjouissants....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Le Menteur

WebThéâtre

mercredi 24 janvier 2018

Fête baroque

Par Gilles Costaz

Julia Vidit ne monte pas la pièce exactement comme elle l’est. On lui en voudrait si elle ne le faisait pas avec une belle intelligence moderne. Escortée de l’auteur Guillaume Cayet, elle (...) fait de cette pièce des malentendus un jeu des apparences et des surprises, une comédie sociale où chacun se trompe sur les autres et sur lui-même....

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de Poor People

Théâtre du blog

vendredi 21 juin 2013

A l’écoute de "La Misère du monde"

Par Véronique Hotte

Poor People, d’après Pourquoi êtes-vous pauvre ? de William T. Vollmann, traduit de l’américain par Claro, version scénique de Fançois Wastiaux. En avril 2013, un jeune journaliste britannique, qui voulait intégrer la rédaction de Channel 4, meurt d’hypothermie à New-Castle, après avoir choisi de vivre dans la peau d’un SDF pendant une semaine. Florence Aubenas, elle, avait obtenu le prix Joseph Kessel pour son roman-reportage Le Quai de Ouis...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de Le Menteur

jeudi 01 janvier 1970

Dorante en basket

Par arrazatclau