Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Anton Tchekhov

Anton Tchekhov

Russie – ? - 1904

Dernières critiques

Image de La Cerisaie

LEFIGARO

mardi 23 novembre 2021

À la Comédie-Française, une Cerisaie sans fleurs ni tristesse

Par Nathalie Simon

La Cerisaie de Clément Hervieu-Léger est à l'image du décor d'Aurélie Maestre. Plein de charme et mélancolique, mais, trop grand, il peine à émouvoir. Et contraste avec l'état d'esprit de Lioubov, qui rentre chez elle avec son frère Gaev après des années d'absence. Excitée comme une gamine - Florence Viala un peu absente -, elle n'en peut plus de tant de « bonheur »....

Lire l'article sur LEFIGARO

Image de La Cerisaie

Un Fauteuil pour l'orchestre

lundi 22 novembre 2021

Cette histoire est d’une terrible simplicité.

Par Nicolas Brizault

Le curieux décor d’une splendide maison russe se présente devant nous, intérieur-extérieur mélangés, dedans-dehors. Dans cette datcha évidemment au milieu d’une cerisaie immense, La Cerisaie, revient sa propriétaire, Lioubov Andreïevna. Elle a quitté la Russie après la mort de son fils. Après quelques années un peu folles en France sa fille Anïa la raccompagne. Lioubov Andreïevna est ruinée, la cerisaie ne fonctionne plus : elle a rapporté...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de La Cerisaie

WebThéâtre

vendredi 19 novembre 2021

Un classisisme de bon ton

Par Corinne Denailles

lément Hervieu-Léger propose une nouvelle mise en scène de La Cerisaie (après la récente version, très discutable, du Portugais Tiago Rodrigues au Festival d’Avignon 2021), une pièce de Tchekhov jouée près d’une centaine de fois depuis les années 1950. On se souvient des mises en scène marquantes de Peter Brook (1981) et celle d’Alain Françon (2009). Classique, délicieusement mélancolique, la mise en scène d’Hervieu-Léger, un peu...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de La Cerisaie

Le Monde.fr

jeudi 18 novembre 2021

Une « Cerisaie » qui reste hors champ à la Comédie-Française

Par Fabienne Darge

La mise en scène soignée de la pièce de Tchekhov par Clément Hervieu-Léger manque un peu d’âme malgré la magnifique prestation de Loïc Corbery dans le rôle de Lopakhine....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de La Cerisaie

Les Echos

mercredi 17 novembre 2021

Une « Cerisaie » ultrasensible au Français

Par Philippe Chevilley

Clément Hervieu-Léger signe une mise en scène classique, riche en nuances, de l'ultime pièce de Tchekhov, en laissant respirer chaque personnage. La troupe de la Comédie-Française habite avec délicatesse ce domaine promis à la hache où se brisent les coeurs et les rêves....

Lire l'article sur Les Echos

Image de La Cerisaie

Sceneweb

mercredi 17 novembre 2021

La Cerisaie sans ambages de Clément Hervieu-Léger

Par Vincent Bouquet

A la Comédie-Française, le metteur en scène livre une version fidèle et limpide, élégante et délicate, de l’ultime pièce de Tchekhov, sans toutefois parvenir à en restituer tout le sublime. Sur le plateau de la salle Richelieu de la Comédie-Française, la Cerisaie parait telle qu’en elle-même. Centrale et imposante, tutélaire et écrasante. Le décor massif...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de La Cerisaie

critiquetheatreclau.com

mardi 16 novembre 2021

Une magnifique chambre d’enfant

Par Claudine Arrazat

C’est la fin d’un monde aristocratique, la disparition de la maison familiale, les souvenirs d’enfances qui reviennent avec nostalgie, les spectres qui viennent hantés ces souvenirs, l’incapacité de se remettre en question, les rendez-vous amoureux ratés et l’ouverture vers une nouvelle ère incertaine pour beaucoup d’en eux et engendrant les incertitudes.

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Image de Correspondance avec la Mouette

Time Out Paris

jeudi 09 septembre 2021

Il est son « petit pigeon »,

Par Alix Leridon

Il est son « petit pigeon », elle est son « petit melon ». Lui, c’est Anton Tchekhov, célèbre nouvelliste et dramaturge russe alors âgé de 29 ans ; elle, c’est...

Lire l'article sur Time Out Paris

Image de Correspondance avec la Mouette

L'Humanité

lundi 06 septembre 2021

Portrait en pied d’une Mouette amoureuse

Par Gérald Rossi

Nicolas Struve a traduit et mis en scène la correspondance échangée entre Anton Tchekhov et Lika Mizinova, jeune femme qui renaît dans l’œuvre du dramaturge....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Correspondance avec la Mouette

Cultures SNES-FSU

vendredi 03 septembre 2021

Celle qui lui inspira La mouette...

Par Micheline Rousselet

À travers sa correspondance avec Tchekhov, un portrait de celle qui lui inspira La mouette...

Lire l'article sur Cultures SNES-FSU