Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Aline Jobert

France

Dernières critiques

Image de Pourama pourama

La Voix du Nord

mardi 02 avril 2019

Maubeuge - « Pourama Pourama », itinéraire d’un enfant « verrouillé »

Par Maxime Pedredo

Parrain de la journée de lutte contre l’homophobie organisée le 4 mai par Le Fil, l’artiste Gurshad Shaheman est de passage, ces mercredi et jeudi, au Manège. Il présente « Pourama Pourama », un conte initiatique livré au plus près des spectateurs.

Lire l'article sur La Voix du Nord

Image de Pourama pourama

FIGARO

jeudi 07 mars 2019

Gurshad Shaheman, flamboyant rebelle

Par Armelle Héliot

Dans Pourama Pourama, traversée de sa vie, Gurshad Shaheman plonge au plus profond de ses souvenirs. Avec lucidité, audace, courage. Un spectacle aussi fascinant que troublant....

Lire l'article sur FIGARO

Image de Pourama pourama

mouvement.net

vendredi 01 mars 2019

Gurshad Shaheman - Entretiens

Par Catherine Bédarina

Héritier des Mille et une nuits, le metteur en scène iranien rapièce les récits d’exils qu’il a recueillis de Beyrouth à Athènes. Au Nouveau théâtre de Montreuil, il reprend son premier spectacle, Purama, Purama....

Lire l'article sur mouvement.net

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

Toutelaculture

mercredi 13 février 2019

Les douloureux exils amoureux de Gurshad Shaheman à La Commune

Par Amélie Blaustein Niddam

Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète est l’un des plus gros succès du dernier  festival d’Avignon. Il fait escale en banlieue …...

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

L'Alchimie du Verbe

lundi 23 juillet 2018

Déplacer et émouvoir...

Par Louise Rulh

Que sans cesse le souffle de ces rêves reste plus fort que ces obstacles, et que ce mouvement reste puissant, malgré son manque de nuance, et qu’il permette un réel déplacement physique et psychologique de ceux qu’il atteint, voilà ce qu’on peut souhaiter au reste de la tournée de ce spectacle....

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Image de Pourama pourama

Mediapart-Les dits du théâtre

dimanche 22 juillet 2018

"Pourama pourama", un conte touché, goûté et échangé

Par Dashiell Donello

Gurshad Shaheman a écrit trois contes. Le premier traite de son enfance pendant la guerre Iran-Irak. Le second de son adolescence avec sa mère. Le dernier de l'adulte en exil, en quête de reconnaissance. Le tout forme Pourama pourama....

Lire l'article sur Mediapart-Les dits du théâtre

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

La Croix

mercredi 18 juillet 2018

Exilés, faute de pouvoir être qui ils sont

Par Paula Boyer

Dans cet oratorio pour le théâtre, le comédien et metteur en scène d’origine iranienne Gurshad Shaheman éclaire le drame des jeunes qui doivent fuir le Maghreb et le Moyen-Orient en raison leur orientation sexuelle....

Lire l'article sur La Croix

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

L'insensé

mardi 17 juillet 2018

Les sons du packaging

Par Chloé Larmet

Créée avec la dernière promotion de l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes-Marseilles et présentée au Gymnase du Lycée Saint Joseph au Festival d'Avignon IN, la pièce de Gurshad Shaheman s’annonce comme un « oratorio théâtral » performatif où paroles d’exilés, de jeunes comédiens et composition électro-acoustique se mêlent....

Lire l'article sur L'insensé

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

Politis.fr

lundi 16 juillet 2018

Exilés de l'intérieur

Par Anaïs Héluin

L'artiste iranien Gurshad Shaheman croise subtilement deux thèmes centraux du festival d'Avignon 2018 : la migration et le genre....

Lire l'article sur Politis.fr

Image de Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

RTBF Culture

dimanche 15 juillet 2018

Une exploration du "genre", un des fils rouges du festival. Entre document et art.

Par Christian Jade

C’est un "concert documentaire" affirme son auteur, le Français d’origine iranienne, Gurshad Shaheman pour décrire son témoignage très esthétique sur les immigrés de Calais avec un seul angle, la communauté LGTB. Ici, dit Shaheman, "la théâtralité est d’abord dans la musique de Lucien Gaudion"....

Lire l'article sur RTBF Culture