Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Les Paratonnerres

Les Paratonnerres

de Marc-Antoine Cyr


Les Paratonnerres :Présentation

Cadre spatio-temporel

Huis clos dans une auberge libanaise du port Ain el-Mreisseh à Beyrouth. Les bruits de la guerre -ou de sa réminiscence- sont omniprésents.

Résumé

Dans l’auberge du vieux port d’Ain el-Mreisseh, le temps semble arrêté. Tandis qu’Anka tient la maison, Abel entreprend de fabriquer des paratonnerres, tous deux attendent le bon moment pour organiser le départ de leur fille Solenn et la mettre à l’abri de la guerre. De l’extérieur, parviennent les colères du ciel, dont on ne sait jamais s’il s’agit de tirs d’obus ou d’un simple orage. Un soir, l’arrivée de Siméon, un écrivain voyageur, provoque une déflagration qui fait rejaillir les peurs et les fantômes de la famille. Anka voit en Siméon son fils disparu, Solenn peut trouver sa place dans la famille et Abel raconte l’adoption de Solenn arrachée d’un amoncellement de cadavres. Mais Siméon n’est–il pas confronté à ses propres fantômes ? Et Anka n’est-elle pas la mère dont il a voulu fuir les silences ? Un soir d’orage, Siméon disparaît dans la foudre.

Structure

Pièce construite en 20 fragments comme autant d’ébauches d’une histoire qui se construit peu à peu. Les césures ne suivent pas l’évolution de l’action dramatique mais le cheminement des personnages: chacun raconte « sa » guerre en un entremêlement d’histoires. Ce désordre apparent est émaillé d’indices d’où émerge un récit.

Thématiques

Drame familial : poids d’un secret de famille, la perte du fils, et la douleur du deuil.
Récit de voyage : à travers le personnage de Siméon, Marc-Antoine Cyr interroge la posture de l’écrivain-voyageur. Sa pièce dessine en même temps un tableau sensible de la ville de Beyrouth et de ses habitants qui composent avec la mémoire des violences passées et le désir d’oublier la peur.
Récit onirique : place de la mémoire et de l’imaginaire, comment le passé vient hanter le présent.

Personnages

Anka, la mère, dans l’attente du retour de son fils.
Abel, le père, construit des paratonnerres pour protéger les maisons du quartier. Solenn, la fille, dont le départ est toujours repoussé.
Siméon, écrivain voyageur, seul client de l’auberge.

Langue

Écriture sensible, imagée, rythmée, ludique, où les phrases ne s’achèvent pas et créent une connivence avec le lecteur.

Éléments scéniques

Les didascalies précisent l’action des personnages. Surtout, les bruits extérieurs (orage ? explosion ? ) et les coupures d’électricité sont régulièrement indiqués, ponctuant l’apparition et la disparition des personnages et créant un univers fantasmagorique.

Niveau de difficulté

Structure complexe, mêlant réel et imaginaire.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.