Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Une Mariée à Dijon »

:Présentation

Adaptation par Stéphane Olry des textes de Mary Frances Kennedy Fisher
Traduction : Béatrice Vierne
Extraits de "Une mariée à Dijon" et "Le fantôme de Brillat Savarin, Éditions Arléa/ Édition du Rocher

Jeunes mariés, Mary et Al découvrent en France les plaisirs de la chair et de la gastronomie. Dans un restaurant de Dijon, ils touchent au sublime grâce au serveur Charles, qui les initie avec un tact infini aux sensualités de la cuisine française. Six ans plus tard, Mary y amène un nouveau compagnon pour lui faire goûter son premier émerveillement...

En écrivant sur la cuisine, M.F.K. Fisher (1908-1992) parle surtout de la vie et du monde, avec un rare mélange d’ironie et de réalisme qui fit sa notoriété aux Etats-Unis. Pour elle, « il est impossible de prendre du plaisir sans penser ». Aussi les spectateurs (attablés) pourront-ils déguster quelques mets en écoutant la voix de Mary…

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.