theatre-contemporain.net

Accueil de « Never, never, never »

Never, never, never

mise en scène Christine Mazzola

Distribution

Présentation

Une longue nuit de 1984, veille du jour où il va se voir décerner le titre de « poète lauréat », Ted reçoit tour à tour deux visites : celle de son épouse Sylvia, morte suicidée vingt ans plus tôt, et celle d’Assia, l’autre femme, qui remplaça – ou plutôt ne remplaça pas – Sylvia et qui se tua elle aussi, six ans plus tard, submergée par la gloire posthume de la première.

Cette nuit-là, une porte s’ouvre sur un passé qui ne cesse de se rejouer au présent.

Dans un espace originel – l’appartement londonien où Ted vécut successivement avec Sylvia, puis avec Assia...

Lire la suite

Dernières critiques

Attractions Visuelles
Trio pour voix de l'au-delà
Image d'une critique concernant Trio pour voix de l'au-delà

Par Karminhaka

lundi 03 avril 2017

Théâtre au Vent
Les morts ne prennent pas la place des vivants, ils les accompagnent
Image d'une critique concernant Les morts ne prennent pas la place des vivants, ils les accompagnent

Par Evelyne Tran

samedi 01 avril 2017