Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée... »

Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée...

mise en scène Bruno Geslin

On en parle dans la presse et sur le web

Un certain regard sur la culture

Image de la critique de Un certain regard sur la culture

lundi 20 février 2023

In bed with Pierre Molinier

Par Guillaume Lasserre

Reprise presque vingt ans après sa création au Théâtre de la Bastille de « Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée... ». Inspirée de l’œuvre photographique et de la vie de Pierre Molinier, la pièce de Bruno Geslin est un hommage jubilatoire, sensible et sensuel à l’artiste bordelais divinement interprété par Pierre Maillet. Un ravissement....

Lire l'article sur Un certain regard sur la culture

L'Œil d'Olivier

Image de la critique de L'Œil d'Olivier

jeudi 16 février 2023

Bruno Geslin, dans les jambes de Pierre Molinier

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Vingt après la création de Mes jambes si vous saviez, quelle fumée…, Bruno Geslin et ses comparses reprennent, au théâtre de la Bastille et en tournée, Mes jambes si vous saviez, quelle fumée…...

Lire l'article sur L'Œil d'Olivier

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 15 février 2023

« Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée… », la vie érotique du photographe-plasticien Pierre Molinier

Par Rosita Boisseau

Conçu en 2004 par Bruno Geslin pour le comédien Pierre Maillet en hommage à l’artiste, le spectacle revient à Paris, avant une tournée à travers la France....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Libération

Image de la critique de Libération

lundi 13 février 2023

Au théâtre de la Bastille, Pierre Molinier monté à cru

Par Gilles Renault

Le théâtre reprend une pièce de Bruno Geslin fondée sur des entretiens tardifs avec l’artiste caustique et libidineux, qui s’est suicidé il y a bientôt cinquante ans....

Lire l'article sur Libération

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

jeudi 09 février 2023

Pierre Maillet enfile les bas de Pierre Molinier à la Bastille

Par Amelie Blaustein Niddam

Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée… qui a été créé en 2004 et repris en 2013. Cette archive vivante nous fait basculer sans aucune censure dans le monde fétichiste de Pierre Molinier dans les années 1960 et 1970....

Lire l'article sur Toutelaculture

L'Œil d'Olivier

Image de la critique de L'Œil d'Olivier

samedi 01 octobre 2022

Talons aiguilles et bas de soie font le show au TNB

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

À Rennes, Bruno Geslin et son comparse Pierre Maillet, formé à l’école du TNB, reprennent, vingt ans après la création, Mes jambes si vous saviez, quelle fumée… À travers ce portrait irrévérencieux en mode cabaret du peintre et photographe Pierre Molinier, les deux artistes débrident nos imaginaires et invitent à une balade en terre transgressive et sulfureuse....

Lire l'article sur L'Œil d'Olivier

Image de la critique de Théâtre du blog

samedi 22 juin 2013

Ambiance à la fois étrange et drôle

Par Laurie Thinot

Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée… de Bruno Geslin et Pierre Maillet, d'après les entretiens de Pierre Chaveau avec Pierre Molinier, mise en scène de Bruno Geslin. Une scène éclairée de rouge, avec des paravents tapissés de toile de Jouy. Côté jardin, un tabouret et côté cour, un établi-bureau un peu foutrac. Au centre, un écran vidéo aux ombres indiscernables, où l'on distingue quand même une paire de jambes avec escarpins. Une voix...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de la critique de Le Monde.fr

jeudi 20 juin 2013

Coquins jeux de jambes façon Molinier

Par Rosita Boisseau

On rit un peu, beaucoup, passionnément en revoyant le spectacle Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée..., inspiré de l'œuvre photographique et de la vie de Pierre Molinier (1900-1976). Un rire qui fuse tout en se colorant de mille nuances. Tantôt épaté et admiratif, tantôt choqué et perplexe, mais encore tout simplement joyeux et même déconneur. Ce rire-là fait un bien fou et file une pêche surprenante....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de la critique de Blog Médiapart

mardi 18 juin 2013

La bandaison joyeuse !

Par Véronique Klein

Sur scène, un boudoir, avec paravents en toile de Jouy, écran vidéo laissant deviner des jambes, mannequins de cire, tapis orientaux. Deux hommes traversent le plateau, perchés sur des talons aiguilles, un duo entre le modèle et son maître. En deux déhanchements,...

Lire l'article sur Blog Médiapart

Image de la critique de Un fauteuil pour l orchestre

mardi 18 juin 2013

Pierre Molinier l’androgyne

Par Denis Sanglard

Corseté, gainé de bas, chaussé d’une paire d’escarpins aux talons aiguilles vertigineux, Pierre Molinier (1900-1976) est de retour au Théâtre Bastille. Bruno Geslin et Pierre Maillet reprennent cette création de 2004. Et c’est le même enchantement. Un spectacle cru, direct, drôle où rien n’est éludé. La parole de Pierre Molinier est un formidable hymne à la liberté, à l’invention et la vérité de soi. L’interprétation plus que troublante de Pierre...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l orchestre

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)