Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Mes frères »

Mes frères

+ d'infos sur le texte de Pascal Rambert
mise en scène Arthur Nauzyciel

:Présentation

Une maison dans les bois. 4 hommes, ils sont frères, et une femme : Pascal, Laurent, Frédéric, Arthur, ils sont bûcherons, menuisiers, et Marie la servante. Leurs désirs, leurs pensées, leurs mots convergent vers elle, qui affirme sa liberté. 

Ils feulent, brament, braient, ils déplient leurs nuits. Rêvent-ils ? _Mes frères _évoque cela, le désir masculin, phantasme et obsession. Fable ou poème animiste ou rituel amoureux, Mes frères dit ce désir dévorant, fuyante ligne de vie. Pascal Rambert a écrit une histoire terrible de dévoration silencieuse : « D’êtres humains qui se dévorent. Mais contrairement à ce que les siècles ont fait peser sur les femmes — et comment les hommes ont dévoré les femmes sans frein — j’imagine là inverser les temps et donner des hommes à manger à une femme — pour qu’ils voient comment ça fait. »

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.