theatre-contemporain.net

Accueil de « Les Idoles »

Les Idoles

Christophe Honoré (Mise en scène)

On en parle dans la presse et sur le web

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

samedi 12 janvier 2019

Au théâtre, Christophe Honoré fait revivre ses idoles de jeunesse et c’est émouvant

Par Fabienne Pascaud

Malgré des problèmes de rythme et des monologues complaisants, “Les Idoles”, dernière création théâtrale du cinéaste décrit avec une troublante sincérité la France des années 1980....

Lire l'article sur Télérama.fr

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 10 janvier 2019

Marlène Saldana, le masque et les plumes

Par Elisabeth Franck-Dumas

Elle joue Jacques Demy dans «les Idoles» de Christophe Honoré. Et à peu près tous les personnages du monde dans les pièces excentriques du Zerep. Rencontre avec une bête de scène aussi fantasque que poignante....

Lire l'article sur Libération.fr

FIGARO

Image de la critique de FIGARO

jeudi 10 janvier 2019

Christophe Honoré : «Le sida a brûlé mes idoles»

Par Etienne Sorin

INTERVIEW - Prix Louis-Delluc 2018, pour Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré réunit en un montage théâtral des artistes morts dans les années 1980-90....

Lire l'article sur FIGARO

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

jeudi 10 janvier 2019

Pourquoi il faut courir au théâtre voir "les éternelles idoles" de Christophe Honoré

Par Patrick Sourd

Avec une pointe d’irrévérence et une infinie tendresse, Christophe Honoré rend hommage dans "Les Idoles " aux artistes qui ont été les modèles de sa jeunesse et comptent tous parmi les premières victimes du sida....

Lire l'article sur Les Inrocks

La Croix

Image de la critique de La Croix

mercredi 09 janvier 2019

Christophe Honoré redonne vie à ses "Idoles" fauchées par le sida

Par afp

Après avoir séduit à Cannes avec son film "Plaire, aimer et courir vite", le réalisateur français Christophe Honoré se tourne vers le théâtre où il redonne vie à six figures qui l'ont marqué, ses "Idoles", fauchées par le sida dans les années 90.Cette pièce-hommage aux cinéastes Jacques Demy et Cyril Collard, au critique Serge Daney, aux auteurs Bernard-Marie Koltès et Hervé Guibert ainsi qu'au dramaturge Jean-Luc Lagarce - ses "parrains"...

Lire l'article sur La Croix

Grazia.fr

Image de la critique de Grazia.fr

mercredi 14 novembre 2018

"Les Idoles", l'hommage poignant de Christophe Honoré à la génération sida

Par Romain Charbon

Dans "Les Idoles", Christophe Honoré convoque ses héros, Jean-Luc Lagarce, Bernard-Marie Koltès, Hervé Guibert... Une génération décimée par le sida....

Lire l'article sur Grazia.fr

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 07 novembre 2018

« Les Idoles » immortelles de Christophe Honoré

Par Fabienne Darge

L’auteur-metteur en scène présente une pièce dont les héros sont des écrivains et cinéastes morts du sida. A chacun ses idoles. Christophe Honoré a les siennes, qui montrent bien que nul, quelles que soient ses origines sociales, n’est assigné à une culture mainstream imposée par l’industrie du divertissement. Vivre dans un petit village de Bretagne ne l’a pas empêché, à l’adolescence, de découvrir et d’aimer Duras, Robbe-Grillet ou Jacques Demy....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Ma Culture

Image de la critique de Ma Culture

lundi 08 octobre 2018

L’homme et ses doubles

Par Wilson Le Personnic

L’œuvre de Christophe Honoré est hanté par une foule de fantômes. Qu’il soit fictionnel ou autobiographique, chacun de ses films, livres, spectacles, recèle de souvenirs nostalgiques ou de ressacs du passé. Avec son dernier spectacle Les Idoles, le metteur en scène continue d’explorer les chemins tracés par les spectres de ses maîtres et orchestre un …...

Lire l'article sur Ma Culture

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 04 octobre 2018

Avec «les Idoles», Christophe Honoré ravive ses totems

Par Elisabeth Franck-Dumas

L’auteur et metteur en scène rend hommage à six figures qui ont marqué sa jeunesse dans les années 90 et sont mortes du sida. Touchant mais trop souvent bancal....

Lire l'article sur Libération.fr

Bigorre.org

Image de la critique de Bigorre.org

jeudi 04 octobre 2018

Conversations posthumes de nos idoles

Par Stéphane Boularand

C’est à la rencontre de ceux qui ont donné envie à Christophe Honoré de faire du cinéma que le public du Parvis était convié mercredi et jeudi. Bernard-Marie Koltès, Cyril Collard, Serge Daney, Hervé Guibert, Jean-Luc Lagarce et Jacques Demy. Six artistes, metteurs en scène, réalisateurs, comédiens, écrivains, qui ont marqué de leur empreinte les années 80 avec des films comme les Nuits fauves ou Une chambre en ville, des pièces...

Lire l'article sur Bigorre.org

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière