Accueil de « Le Crépuscule »

Le Crépuscule

mise en scène Lionel Courtot

On en parle dans la presse et sur le web

Profession Spectacle le Mag'

Image de la critique de Profession Spectacle le Mag'

mercredi 02 octobre 2019

“Le Crépuscule” : hausse de Gaulle jusqu’au mythe théâtral

Par Frédéric Dieu

Le 11 décembre 1969, c’est un de Gaulle retiré de la vie politique et entrant dans sa dernière année que visite André Malraux. Leur dialogue est restitué et magnifié par ce dernier dans Les Chênes qu’on abat. Il est adapté pour la première fois à la scène par Lionel Courtot et haussé jusqu’au plan du mythe par l’interprétation magistrale, émouvante et solennelle de Philippe Girard....

Lire l'article sur Profession Spectacle le Mag'

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

mardi 02 juillet 2019

Deux grands esprits parlent pour la postérité

Par Gilles Costaz

Dans sa préface aux Chênes qu’on abat, où il se représente dialoguant avec De Gaulle, André Malraux écrit : « Je ne me suis pas soucié d’une photographie, j’ai rêvé d’un Greco dont le modèle serait imaginaire. Ces pages, lorsque je les écrivais, étaient destinés à une publication posthume. Je ne souhaitais pas fixer un dialogue du général de Gaulle avec moi, mais celui d’une volonté qui tint à bout de bras la France, avec...

Lire l'article sur WebThéâtre