theatre-contemporain.net

Accueil de « La Nuit juste avant les forêts »

La Nuit juste avant les forêts

Distribution

Le Projet

Vision 1– L’âme. La tête d’un homme qui crie. Ses yeux. Sa bouche qui ne se referme pas. Le cri – un appel à l’humanité, à l’amitié, à l’amour. Une âme à la fois "inondée", "submergée" par l’amour qui déborde de son cœur, et sec comme un désert, avide d’une seule goutte d’amour et d’humanité. Une âme à la fois dure comme ceux des loubards, et tendre et poétique comme l’âme d’une fille sur un pont au milieu de la nuit.

Vision 2 – Le(s) corps. Quelle est la forme d’un corps en désir ? Quelle est la forme d’un corps en souffrance ? Et d’un...

Lire la suite

Masquer la bannière