Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

La Poursuite du vent

+ d'infos sur le texte de Claire Goll
mise en scène Jan Lauwers

:Présentation

Viviane De Muynck est notamment connue comme l’une des actrices principales de la Needcompany. Au début des années quatre-vingt-dix, elle rencontre Jan Lauwers, avec lequel elle mène depuis un parcours en commun au sein de la Needcompany et fait partie de presque toutes ses créations. Auparavant, Viviane De Muynck a travaillé avec les metteurs en scène néerlandophones les plus importants, dont notamment Jan Decorte et Jan Joris Lamers, mais aussi beaucoup à l’étranger, entre autres avec le Wooster Group. Elle joue régulièrement au cinéma et à la télévision et donne des concerts de musique d’avant-garde.

La prodigieuse comédienne flamande, Viviane De Muynck, épatante dans l’extraordinaire personnage d’Isabella, rôle-titre de la création de la Needcompany, La chambre d’Isabella, au Festival d’Avignon 2004, s’est intéressée de près à une autre personnalité. Celle de Claire Goll, femme redoutable et bien réelle cette fois-ci, autre témoin de ce xxe siècle, tout comme Isabella dont elle aurait pu être l’amie et peut-être, selon Jan Lauwers qui la met en scène, le négatif.
Dans ses mémoires La Poursuite du vent, l’épouse du poète Yvan Goll raconte sa vie entre fresque historique et commérages vindicatifs. Le style direct, incisif et abrupt de l’auteur décrit la naissance et l’évolution du mouvement dada auquel elle a participé au quotidien et ses nombreuses rencontres ou liaisons avec les plus grands artistes de son temps, Joyce, Rilke, Breton, Picasso, Satie, Dalí, Cocteau, Chagall et bien d’autres. Largement controversée à sa sortie, du fait de ses appréciations et commentaires très personnels, la publication du livre de Claire Goll, muse amoureuse, orgueilleuse et destructrice, a déclenché de nombreux débats.
Seule sur une scène vide, Viviane De Muynck est Claire Goll désormais âgée, en quête de souvenirs. Un nouveau défi pour la comédienne, dont le monologue évoque cette légendaire période artistique et littéraire de l’Europe des années 1900 à 1970.
À partir d’un contexte historique et d’impressions intimes, le périlleux et troublant exercice de l’actrice est mené de main de maître, entre vérité et mensonge, images subjectives, fiction et réalité.

Irène Filiberti

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.