Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Der Teich (L'Etang) »

Der Teich (L'Etang)

mise en scène Gisèle Vienne

On en parle dans la presse et sur le web

Mediapart

Image de la critique de Mediapart

lundi 13 septembre 2021

Dans les os de « L’Etang »

Par Jean-Pierre Thibaudat

Le Festival d’Automne consacre un opportun portrait en sept épisodes au travail multiple de l’artiste franco-autrichienne Gisèle Vienne. Le voyage s’ouvre avec « L’Etang », un texte intime de jeune......

Lire l'article sur Mediapart

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

lundi 13 septembre 2021

Partition vocale et corporelle envoûtante autant que déroutante

Par Hoël

L’Etang nous plonge dans les eaux troubles d’une tragédie familiale, aux confins de l’inceste, du mal-être adolescent, du fantasme et du mensonge. On se retrouve aux prises avec ce fils qui tente de capter la bienveillance maternelle en simulant un suicide....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

INFERNO

Image de la critique de INFERNO

jeudi 09 septembre 2021

"L'Etang" souple et lent de Gisèle Vienne

Par Martine Fehlbaum

Dans l’adaptation que réalise Gisèle Vienne, ce sont les mouvements qui sont minuscules dans leur lenteur. Comme une vie qui se déroule au ralenti, comme on revient sur un rêve (pour Fritz un cauchemar) dont chacune des postures est significative et révèle l’inconscient.

Lire l'article sur INFERNO

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mardi 07 septembre 2021

Adèle Haenel dans les eaux incestueuses de « L’Etang »

Par Fabienne Darge

La comédienne se révèle stupéfiante dans la pièce de Robert Walser, mise en scène par Gisèle Vienne....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Télérama

Image de la critique de Télérama

mardi 07 septembre 2021

Adèle Haenel impressionnante dans “L’Étang” de Gisèle Vienne

Par Rédaction

Poupées fantômes et sons lancinants tissent la saisissante adaptation d’une histoire d’inceste signée Robert Walser, où la comédienne joue plusieurs rôles....

Lire l'article sur Télérama

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mardi 07 septembre 2021

Gisèle Vienne : « Mon art dit le combat que je mène »

Par Rosita Boisseau

Six pièces de la chorégraphe franco-autrichienne sont présentées au Festival d’automne, qui lui consacre un « Portrait »....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 18 juin 2021

L’étrange Étang de Gisèle Vienne

Par Eric Demey

Gisèle Vienne propose comme à son habitude avec L’Etang un spectacle d’une forme hautement travaillée et originale. Une traversée vers l’autre rive du réel qui pourrait cependant vous laisser à quai. A l’intérieur d’un grand rectangle blanc, aveuglant, allongées par terre ou sur un lit défait, des marionnettes à taille humaine semblent tout droit sorties ...

Lire l'article sur Sceneweb

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

jeudi 17 juin 2021

L'étang de Gisèle Vienne : holographique, flippant, glaçant - Toutelaculture

Par Amelie Blaustein Niddam

Enfin en public, la dernière création, chirurgicale, de Gisèle Vienne a fait escale à l’Hippodrome de Douai pour deux soirs avant son arrivée en septembre (...)...

Lire l'article sur Toutelaculture

The New York Times

Image de la critique de The New York Times

jeudi 13 mai 2021

In This Trippy Family Drama, Trauma Runs Deep

Par Laura Cappelle

After two canceled Paris runs, a highly awaited production of Robert Walser’s “The Pond,” starring Adèle Haenel, finally made it to the stage in Switzerland....

Lire l'article sur The New York Times

Libération

Image de la critique de Libération

vendredi 07 mai 2021

Adèle Haenel plongée dans la nuit d’«Etang»

Par Ève Beauvallet

Attendu de longue date, le spectacle de Gisèle Vienne avec la comédienne et Ruth Vega Fernandez pousse le spectateur à s’aventurer dans un royaume d’ambiguïtés, à questionner ses perceptions et à se confronter au tabou de l’inceste....

Lire l'article sur Libération

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)