Accueil de « Coloris vitalis »

Coloris vitalis

On en parle dans la presse et sur le web

Froggy's delight

Image de la critique de Froggy's delight

samedi 24 novembre 2018

Peut-on guérir un clown malade ?

Par Philippe Person

Et c'est en effet un dispositif différent qui frappe d'emblée dans "Coloris Vitalis". Gramblanc est dans une grande robe bleue à rayures blanches, à l'instar du pyjama d'"Un Clown à la mer". Mais cette fois-ci, il est sur un plot. Statique, il a l'air d'être une statue guerrière bénéficiant d'un éclairage subtil de Claire Debar-Capdevielle.

Lire l'article sur Froggy's delight