Accueil de « Certaines n'avaient jamais vu la mer »

Certaines n'avaient jamais vu la mer

mise en scène Richard Brunel

On en parle dans la presse et sur le web

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

mercredi 16 janvier 2019

Elles sont remplies d’espoir.

Par arrazatclau

Drame trop méconnu et oublié qui vous transperce le cœur et ne peut laisser personne indifférent. Nous sommes dans les années 20, de jeunes japonaises quittent leur village et embarquent pour San-Francisco, c’est une grande aventure «Certaines n’avaient jamais vu la mer ». Elles vont rejoindre leur fiancé qu’elles ne connaissent qu’à travers de simples lettres quelques photos. Ces hommes partis en Amérique...

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Crtiques Théâtres Paris

Image de la critique de Crtiques Théâtres Paris

mardi 15 janvier 2019

Certaines ne s'attendaient pas à ça...

Par Philippe Chavernac

Elles ont vite compris à leur arrivée la situation… contraintes, soumises, violées et mises durement au travail. Elles ont fini par s’y faire......

Lire l'article sur Crtiques Théâtres Paris

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

vendredi 11 janvier 2019

Poème impressionniste de Richar Brunel

Par Yves Kafka

Projetée sur écran et jouée sur plateau, la saga de l’épopée dramatique de ces jeunes femmes japonaises, abusées par les promesses de leurs concitoyens établis aux Etats-Unis et venues les y rejoindre pour les épouser, apparaît comme une monumentale peinture pointilliste de Pissarro dont les touches de couleur

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Nonfiction.fr

Image de la critique de Nonfiction.fr

dimanche 29 juillet 2018

Japonaises d'Amérique

Par Régis Bardon

Richard Brunel donne un spectacle très narratif, instructif, beau et intéressant, d'un tragique timide....

Lire l'article sur Nonfiction.fr

Les carnets d'Eimelle

Image de la critique de Les carnets d'Eimelle

jeudi 26 juillet 2018

Rêves brisés......

Par Eimelle Laure

Inferno

Image de la critique de Inferno

dimanche 22 juillet 2018

« Certaines n'avaient jamais vu la mer », Impressions soleil levant

Par Yves Kafka

Projetée sur écran et jouée sur plateau, la saga de l’épopée dramatique de ces jeunes femmes japonaises, abusées par les promesses de leurs concitoyens établis aux Etats-Unis et venues les y rejoindre pour les épouser, apparaît comme une monumentale peinture pointilliste de Pissarro dont les touches de couleur – contrastant avec le sujet sombre – viendraient impressionner longtemps notre rétine éblouie par tant de beauté plastique

Lire l'article sur Inferno

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

dimanche 22 juillet 2018

"Certaines n'avaient jamais vu la mer", ou le destin floué des femmes japonaises aux Etats-Unis

Par Jacky Bornet

Comédien, metteur en scène et directeur du Théâtre de Valence, Richard Brunel adapte dans le In d’Avignon le roman de l’Américaine d’origine japonaise Julie Otsuka "Certaines n'avaient jamais vu la mer". Il y dénonce l’accueil de milliers de femmes japonaises aux Etats-Unis à partir de 1920, après leur avoir fait miroiter un Eldorado, pour les transformer en objets sexuels, ouvrières ou servantes....

Lire l'article sur Culturebox

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

dimanche 22 juillet 2018

Bribes de vie de parias nippo-américaines

Par Fabienne Darge

Richard Brunel restitue magnifiquement sur scène la dimension émotionnelle et la délicatesse du roman de Julie Otsuka, « Certaines n’avaient jamais vu la mer »...

Lire l'article sur Le Monde.fr

LaProvence.com

Image de la critique de LaProvence.com

dimanche 22 juillet 2018

"Certaines n’avaient jamais vu la mer" : douloureux !

Par Danièle Carraz

Le livre est admirable : Julie Otsuka y raconte la venue au début du 20e siècle, sur demande des Américains, de jeunes filles japonaises : elles y trouveraient mari (japonais), travail et richesse. Mais le miracle américain n’est pas pour elles ! Puis vient la guerre, Pearl Harbor et la fin sera sinistre : exil, wagons à bestiaux, camps, plus un seul Japonais fin 1942 sur le sol américain....

Lire l'article sur LaProvence.com

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

samedi 21 juillet 2018

"Certaines n'avaient jamais vu la mer", Richard Brunel donne corps au rêve américain des japonaises

Par Amelie Blaustein Niddam

Nous sommes en 1907, des jeunes filles, « certaines étaient encore vierges », croient à des mensonges. Elles quittent leur village japonais pour l’Amérique, qu’elles veulent avoir et qu’elles auront ! « On », mais qui est ce on ? leur promet des maris élégants et fortunés. Il n’en sera rien....

Lire l'article sur Toutelaculture