Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Babil au bord des villes »

Babil au bord des villes

Mathilde Delahaye (Mise en scène)


:Présentation

Spectacle-paysage d’après les textes de Charles Pennequin

Babil au bord des villes c’est l’histoire itinérante d’un poète marginal qui arpente les bords de ville, choisit un paysage et y déverse son babil. Ce nomade, c’est Grognard, qui parle pour résister, creuse des trous dans la pensée et dans le terrain qu’il traverse ; glane des mots d’aujourd’hui, et respire l’air du temps. Il se tient au bord des villes comme on se tient au bord du monde, en marge de ses contemporains qui sont pourtant son seul sujet : c’est pour mieux les voir qu’il s’en est séparé.

Babil au bord des villes c’est la harangue d’un imprécateur comique, exubérante et noire, la fatrasie d’un écorché - pour revendiquer quoi ? La parole même, son pouvoir physique, exutoire ; et des actes purs. Changer la couleur d’un paysage, par exemple, comme on dirait changer la vie.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.