theatre-contemporain.net

Photo de Stanislas Nordey

Stanislas Nordey

France – Né(e) en 1966

Voir aussi : Théâtre National de Strasbourg - TNS , École du TNS

Dernières critiques

Image de Clôture de l'amour

blog.culture31.com

vendredi 16 novembre 2018

Les mots-grenades de Pascal Rambert

Par Valentin Chomienne

Les sentiments amoureux viennent et s’en vont. Parfois, dans un même fracas. Clôture de l’amour, pièce de théâtre écrite et jouée par Pascal Rambert, accompagné par Audrey Bonnet, met en scène une rupture violente, où la phrase est ponctuée par un poing. Un affrontement sensationnel....

Lire l'article sur blog.culture31.com

Image de Partage de midi

Le Point

lundi 15 octobre 2018

Le jour où Paul Claudel s'est épris d'Izé

Par Olivier Ubertalli

« Partage de midi » revient au théâtre, mise en scène par Éric Vigner. L'occasion de se replonger dans la passion de l'écrivain pour son « Izé », Rosalie Vetch....

Lire l'article sur Le Point

Image de Partage de midi

Toutelaculture

vendredi 12 octobre 2018

Splendide "Partage de midi"

Par David Rofé-Sarfati

Partage de midi est une des pièces les plus célèbres de Paul Claudel. Le metteur en scène Éric Vigner en tire un somptueux chant d’amour et de désespoir....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Partage de midi

Club de Mediapart

jeudi 11 octobre 2018

Eric Vigner, amoureux éperdu du « Partage de midi » de Paul Claudel

Par Jean-Pierre Thibaudat

En Chine où il est en poste, Paul Claudel écrit les premières versions sauvages de la pièce où il raconte, lui le puceau, son histoire d’amour extrême avec une femme mariée. Amateurs d’auto-fiction et de copié-collé s’abstenir. C’est un poème, un poème dramatique divin, chaviré d’amour fou, que le metteur en scène Eric Vigner met en scène en le dépeçant avec passion....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Partage de midi

Le Monde.fr

mercredi 10 octobre 2018

Plongée, avec Claudel, dans les remous d’une passion

Par Joëlle Gayot

Le théâtre, pas plus que la vie, n’échappe à la complexité. On peut s’en agacer et trouver contrariantes les énigmes qu’on échoue à résoudre. Ou, à l’inverse, accepter, et se féliciter, qu’échappent à notre compréhension des sens cachés de l’existence. Cette ambivalence, on la traverse avec inquiétude dans les premiers instants de la mise en scène par Eric Vigner de Partage de midi....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Partage de midi

lesechos.fr

mercredi 10 octobre 2018

« Partage de midi » : l'ardent voyage claudélien d'Eric Vigner

Par Philippe Chevilley

Dans un décor onirique, le metteur en scène fait chanter-danser la langue de Paul Claudel. Dieu, l'amour, la trahison... la chair et l'esprit fusionnent en un opéra des mots stylisé, aux accents d'orient extrême. Un spectacle rare et exigeant à découvrir à Strasbourg, puis Reims, Rennes et Paris....

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Partage de midi

Sceneweb

mercredi 10 octobre 2018

"Partage de midi", aussi sec qu’un coup de gong

Par Christophe Candoni

Créée au TNS à Strasbourg, la mise en scène de Partage de midi par Eric Vigner ne parvient à restituer toute la poésie goûtue et sauvage de Claudel. Le désir, l’amour, la passion, la transgression au cœur de la pièce n’y vibrent pas avec suffisamment d’intensité....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Qui a tué mon père

France Inter

lundi 18 juin 2018

Manifeste d Edouard Louis

Par Laure Adler

On ne connaît jamais le père et la mère qui nous ont fait. Edouard Louis publie son troisième roman, Qui a tué mon père (Seuil), sans point d interrogation, un cri d amour mais aussi un pamphlet politique....

Lire l'article sur France Inter

Image de Tarkovski, le corps du poète

Froggy's delight

samedi 05 mai 2018

Tarkovski, le corps du poète, un exercice d'admiration

Par Philippe Person

Stanislas Nordey poursuit sa revisitation des grands cinéastes hérétiques. Après R.W. Fassbinder et Pier Paolo Pasolini, c'est au tour d'Andréï Tarkovski d'avoir le privilège d'être interprété par l'ex-directeur de la Colline devenu celui du Théâtre National de Strasbourg.

Lire l'article sur Froggy's delight

Image de Tarkovski, le corps du poète

Attractions Visuelles

samedi 05 mai 2018

Mystique du cinéma

Par Karminhaka

Pas facile de s'attaquer à l'univers d'un des plus grands cinéastes du 20ème siècle, dont l'approche poétique est restée sans équivalent. Simon Delétang s'est pourtant attelé à la tache, fort de sa connaissance de l'esthétique de Tarkovski, mais en se servant également d'un matériau littéraire restitué sous forme de montage de textes de Tarkovski lui-même (son Journal, Le temps scellé), d'Antoine de Baecque, auteur d'une biographie du cinéaste...

Lire l'article sur Attractions Visuelles

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière