theatre-contemporain.net

Photo de Fabien Albanese

Fabien Albanese

France

Suivre aussi Fabien Albanese sur :

Ajoutez un lien vers twitter, instagram

Présentation

Fabien Albanese se forme au Conservatoire National de Région de Grenoble (2000-2002) puis à l’École Nationale Supérieure de La Comédie de Saint-Étienne (2002-2005) auprès de Patrick Zimmermann, Philippe Sire, Stéphane Auvray-Nauroy, Claude Degliame, Claude Régy, Jean-Michel Rabeux, Serge Tranvouez, Thierry Niang, Antoine Caubet, Jean-Marie Villégier,... Il continue de se former par le biais de stages, notamment auprès d'Anatoli Vassiliev (2013), de Robin Renucci, Patrick Palmero et Alan Boone (2013), de Véronique Picciotto (2014).

Depuis 2002, il a joué sous la direction de Jean-Michel Rabeux (Pompes Funèbres d’après Jean Genet, 2002), Jean-Claude Berutti (Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare, 2003 ; Electronic City de Falk Richter, 2005), Vincent Goethals (Unity 1918 de Kevin Kerr, 2004), François Rancillac (Jean Dasté, et après ? de François Rancillac, 2005), Yvon Chaix (Ange bleu, ange noir d’après Heinrich Mann, 2005 ; L’Amante Anglaise de Marguerite Duras, 2008), Jean-François Le Garrec (Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, 2006/2007), Thomas Blanchard (La Cabale des dévots de Mikhaïl Boulgakov, 2007), Chantal Morel (Les Possédés d’après Dostoïevski, 2009), François Jaulin (Le Frigo de Copi, 2009), Claudia Stavisky (Lorenzaccio d’Alfred de Musset, 2010 ; Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller, 2014)…

Avec Le menteur volontaire, il est dirigé par Philippe Sire (Richard III de Shakespeare) et entame en 2004 une collaboration avec Laurent Brethome, forte de onze spectacles : Une Noce de Tchekhov ; le Valet de coeur de Marina Tsvetaïeva ; Tous les garçons s’appellent Patrick, adaptation libre d’un scénario d’Eric Rohmer et Jean-Luc Godard ; Popper, Reine de la salle de bains et les Souffrances de Job d’Hanokh Levin ; l’Ombre de Venceslao de Copi ; Bérénice de Racine ; Fiancés en herbe et L'homme râleur de Feydeau ; Drames Brefs 2 et Tac de Philippe Minyana. Il participe aussi régulièrement au festival Esquisses d’été.

En 2013, il assiste Laurent Brethome à la mise en scène de l’opéra Orfeo de Claudio Monteverdi et Alessandro Striggio (Académie Baroque Européenne d’Ambronay).

Titulaire du Diplôme d’Etat d’enseignement du théâtredepuis 2010, il dirige régulièrement des stages de formation professionnelle, notamment au Conservatoire de Lyon et à l’école d’acteur Arts en Scène à Lyon. Il est également intervenu au Conservatoire de Grenoble. Il anime aussi des ateliers en lycées en lien avec les spectacles de la compagnie.

Antérieurement à ses études théâtrales, il se forme à la musique et plus particulièrement à la pratique du saxophone. Son parcours musical l’amène à croiser le chemin de diverses formations dans des styles différents (orchestre d’harmonie, bigband, variété, rock, ska...).

En 2015, il entame une collaboration avec Benjamin Moreau (Cie l'Atelier) pour Péguy-Jaurès, la guerre et la paix d'Evelyne Loew, représenté à Grenoble en janvier et à Lyon en mars, puis pour Choco Bé de Laura Tirandaz présenté à la MC2, Grenoble/Théâtre 145 en mars et avril.

En 2016, Péguy-Jaurès sera à l'affiche du Théâtre de Grenoble (19 et 20 janvier) et Les affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau, mis en scène par Claudia Stavisky, au Théâtre des Célestins à Lyon du 1er au 26 mars puis en tournée.

Masquer la bannière