Strindberg, L'Impersonnel

Strindberg, L'Impersonnel

de Jean-Pierre Sarrazac

Écrit en 2017 - français

Présentation

Aujourd'hui comme de son temps, la réputation d'August Strindberg ne cesse de faire écran à son œuvre. Les témoignages à charge ne manquent pas sur sa présumée maladie mentale, ses délires de persécution et sa misogynie furieuse, à commencer par les centaines de pages autoaccusatrices que ses lecteurs peuvent trouver dans Inferno et ses autres écrits autobiographiques. Dans cet essai, Jean-Pierre Sarrazac, grand commentateur de l'œuvre de Strindberg et du théâtre scandinave en général, entend mettre en valeur le rôle d'hypotexte, de socle de l'œuvre dramatique, que tiennent les récits autobiographiques. Contrairement à George Steiner, qui a dénoncé dans La Mort de la tragédie, l'usage « scandaleusement personnel » que fait Strindberg de cet espace public qu'est le théâtre, l'auteur entend reconstituer la démarche d'un immense artiste qui place l'intime au cœur de la création et dont l'œuvre procède de la mise à nu, sur la scène, de sa propre existence et de l'existence d'autrui.

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction