Sombre rivière

Sombre rivière

de Lazare

Écrit en 2015 - français

Présentation

Avec Sombre Rivière, titre d'un standard de blues, c'est dans la musique et le chant que nous entraînent Lazare et ses compagnons de route pour dire tout à la fois la violence trop actuelle du monde et la force des songes. Se souvenant de Rainer Werner Fassbinder interviewant sa mère dans son film L'Allemagne en automne, Lazare écrit deux monologues construits comme deux conversations téléphoniques, une avec sa mère, l'autre avec le metteur en scène Claude Régy, pour parler de cette violence qui nous enserre et nous rend peureux et sans défense. Ces deux textes, où l'on n'entend que la parole d'un des correspondants et où l'on devine dans les silences celle de l'interlocuteur, permettent à Lazare de poursuivre son chemin sur la voie d'un théâtre où « la musique est une respiration de l'écriture ».

Le texte par l'auteur

écouter en partenariat avec France Culture

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction