Miss Electricity

Miss Electricity

de Fabrice Melquiot

Écrit en 2009 - français

Présentation

Le lien est naturel et logique : Modane, la petite ville française à la frontière italienne constitue le centre de trois textes. Tarzan Boy est une « chanson-drame », M’man une pièce de théâtre et Miss Electricity un poème dramatique. Plus qu’une toile de fond, la ville est une instance qui voit, entend, sait tout ; qui imprime sa couleur, s’infiltre, partout. Dans Tarzan Boy, elle est d’abord le témoin des souvenirs d’enfance et d’adolescence, d’un « je », de ses amours contrariées avec Betty, au rythme de musiques populaires. Puis, elle devient le repère de cinq conversations à la fois tendres et absurdes, qui s’échelonnent sur dix ans : entre Gaby, un garçon paumé et sa « M’man », ce « baromètre déréglé », lunatique et spectaculaire. Enfin, la ville prête son café du coin pour le temps d’une rencontre floue entre une femme de passage, « Miss Electricity », et un buveur de Schweppes.

Autorisation de représentation

Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.