Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Létée

Létée :La pièce

Extrait du dossier pédagogique réalisé lors de la mise en scène de Bruno Sébag et Maud Hufnagel

Thème central de la pièce : la mémoire, moteur de vie

Létée c’est une plongée ludique et vertigineuse dans les rouages de la mémoire. Comme une sorte de révélateur, elle entre en mouvement dynamique et laisse émerger des fragments de souvenirs dont personne ne peut vérifier l’authenticité. Il est impossible de savoir ce qui a été vraiment dit ou tu, ce qui a été vu ou inventé, ce qui est de l’ordre de l’intime ou de la fable, du présent ou au passé. Le déroulé très énigmatique de la pièce, qui peut s’apparenter à sorte de songe déroutant et déstabilisant, laisse beaucoup de place à l’imaginaire des spectateurs, qu’ils soient enfants et adultes. Rien n’est affirmé, toute interprétation est possible... La mémoire de chaque spectateur se met en éveil, elle devient un moteur de vie qui permet de découvrir des facettes inconnues de soi, et par là même, de découvrir celles toutes aussi inconnues des autres.

Un texte en forme de conte initiatique

« Il y a autant de différence de nous à nous-même que de nous à autrui». Montaigne Montaigne, dans ses essais « De l’inconstance de nos actions », ne cherche pas à se définir ni à dresser un portrait immuable de sa personne. Il entreprend plutôt de se peindre, dans le changement, en mouvement, il ne résume pas sa personne à une figure, mais se saisit dans une succession d’états brefs qui le font apparaître sous une diversité de « moi » possibles. Tout comme Létée, il est comme une sorte d’étranger à lui-même en quête de sa singularité, de sa vérité... Cette pièce conte le parcours initiatique d’une petite fille en quête d’elle-même, elle fait resurgir des souvenirs qui lui permettent de ne pas sombrer dans l’oubli et d’exister aux yeux de sa famille.

Le texte soulève de nombreuses thématiques universelles : les turbulences de la mémoire, la construction de l’identité, les liens familiaux, l’absence et l’oubli, les fantômes qui peuplent notre inconscient, le mystère de notre existence...


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.