Le Silence des communistes

de Vittorio Foa , de Miriam Mafai , de Alfredo Reichlin

Texte original : Il Silenzio dei Comunisti traduit par Michel Belletante

Écrit en 2008 - français

Présentation

Dix ans après la chute du Mur, Vittorio Foa, syndicaliste socialiste prend sa plus belle plume (à 80 ans !) et questionne deux anciens communistes, Miriam Mafai et Alfredo Reichlin, (des gamins de 75 ans) sur l’étrange disparition du PCI. Il est bouleversant d’entendre les réponses et les interrogations des deux vieux militants qui ont mis leur foi dans des valeurs d’équité, de solidarité et de bien-être social, face au monde actuel. Il faut faire entendre directement ces voix pour sortir du catastrophisme ambiant, elles ne se limitent pas à l'analyse du passé mais nous amènent avec beaucoup d’émotion aux questions de société débattues par la gauche européenne aujourd’hui. Sans concession, sans langue de bois. Un passionnant dialogue à trois... Ce silence nous renvoie évidemment à notre propre solitude : solitaires ou solidaires, c’est le destin des hommes. Et c’est à cet endroit précis que se place le théâtre, comme la politique... Ce spectacle s’adresse aux sujets politiques que nous sommes, pour y redire toute la force et l’exigence des combats pour la vérité et la dignité de l’homme.

Nombre de personnages

  • 2 homme(s)
  • 1 femme(s)