Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Le Journal de Grosse Patate

Le Journal de Grosse Patate

de Dominique Richard

Écrit en 2001 - français

Présentation

Grosse patate est le surnom qu’on lui donne à l’école parce qu’elle mange tout le temps surtout quand elle s’ennuie. Elle, elle sait qu’elle est ronde et douce. Dans sa classe il y a Rosemarie la timide, sa meilleure amie, Rémi son souffre-douleur trouillard comme une fille, Hubert qui est très beau et très bête et dont tout le monde est amoureux. La maîtresse se fâche quand elle s’aperçoit qu’on maltraite Rémi, elle se fâche aussi lorsque Rémi, qui ne se laisse plus faire, devient général d’une armée secrète pas si secrète que ça. Grosse patate essaie de comprendre le monde à travers des exercices de maths où il ne faut pas multiplier les tomates et les bananes et en regardant Rémi qui a une ombre de petite fille. Dans ses rêves elle rencontre l’Homme en noir qui l’aide aussi à mieux comprendre. Grosse patate raconte tout cela dans son journal, la tristesse, le bonheur, les interrogations, les adultes qui répondent toujours n’importe quoi. Elle préfère être Arakis le chat qui parcourt le monde que Narcisse qui reste collé à son miroir. Elle sait qu’elle va devenir grande.

Le texte par l'auteur

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)
  • 1 femme(s)
  • Prix et distinctions

    2016

    Galoupiot

    Nomination

    2005

    Prix jeune public de la Bibliothèque A. Gatti

    Nomination Sélection CM2 & 6ème

    Sélection(s)

    2018

    Lectures publiques

    Lu lors du Festival du 1er juin

    Le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse

    2017

    Comité de lecture

    À partir de 8 ans

    Le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse

    2015

    Projet d'éducation artistique

    THÉÂ

    2010

    Documentation pédagogique

    Les carnets artistiques et pédagogiques

    Théâtrales

    + d'infos (site externe)

    Autorisation de traduction

    Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

    Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction