Le Dernier vol de la cigogne

de Fanny Mentré

Écrit en 1994 - français

Présentation

Un jardin public, un espace vert cerné de gigantesques immeubles et de voitures, très grand où l'herbe semble avoir poussé comme par miracle au milieu des tours. Au centre, une vieille pissotière en bois et fer, ronde, avec deux entrées et des couloirs circulaires, elle trône au bord d'une allée.
Au delà des arbres, tout au bord du jardin, on devra toujours sentir la présence d'un monde organisé, un monde de vitesse, une société de rendement, avec son stress, ses tensions. Tout semble réglé, net, les êtres humains sont comme "programmés" mais très vite on les devinera en état de crise latente.
Au cœur de ce monde de progrès, un climat parfois très violent de régression : il est question d'émeutes raciales et de persécution des étrangers.
Le texte est composé de neuf tableaux, cinq à midi, quatre à minuit, en alternance. Deux univers, deux types de personnages très différents, qui n'ont en apparence rien de commun. Pourtant, un jour, la barrière qui les sépare va s'effondrer et c'est pour chacun de ces deux mondes la rencontre de l'autre qui va bouleverser leur rythme, ébranler leurs convictions les plus profondes, les déstabiliser à jamais ou au contraire leur faire enfin trouver leur vraie place.
La chartreuse

Nombre de personnages

  • 9 homme(s)
  • 5 femme(s)
  • Aide(s) et soutien(s)

    1995

    Aide à la création

    (spécificités non enregistrées)

    ARTCENA

    Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.