La Porte du Non-Retour

de Philippe Ducros

Écrit en 2010 - français

Présentation

Chuchoter pour interpeller, cadrer pour élargir les horizons : le théâtre de Philippe Ducros joue des échelles et des médias dans une perpétuelle invitation au déplacement. Il nous propose un cheminement intime et géopolitique, de son Québec natal à l'Afrique d'aujourd'hui. La Porte du non-retour fait référence à des monuments érigés, là-bas, en mémoire des millions d'esclaves déportés vers l'Amérique. Philippe Ducros a en quelque sorte emprunté l'itinéraire inverse au cours de ses multiples voyages au Togo, en Éthiopie et en République Démocratique du Congo, de Kinshasa jusqu'au camp de déplacés internes de Mugunga 3. En RDC, spécialement dans le Nord-Kivu, les conflits ont causé entre trois et cinq millions de morts en près de vingt ans, à la suite du génocide rwandais, transformant l'horreur en une routine morbide et quotidienne. Évocation subjective autant que documentation sidérante, une cinquantaine de photographies prises au cours de son périple ont été sélectionnées par l'artiste pour poser les balises d'un voyage au coeur des exodes d'hier et d'aujourd'hui. Munis d'audioguides, les spectateurs déambulent dans les méandres d'un monologue intérieur, traversent l'histoire coloniale moderne et le récit intime d'un voyageur. RB