Pompée

de Pierre Corneille

Écrit en 1643 - français

Présentation

Autour d’une table immense, les protagonistes traitent des affaires du monde, tiennent des conseils de guerre, s’aiment, se déchirent et se trahissent. Pompée signe la fin de l’héroïsme, de l’utopie et de la croyance en une politique souveraine et bienfaisante. Il ne reste que les morts qui s’amoncellent au gré de scènes d’une violence inouïe. Dans cette pièce crépusculaire, le héros est décapité, les résistants assassinés et Cléopâtre soumise à César. Corneille mêle ici ironie cinglante et pessimisme amer dominé par l’angoisse du complot terroriste. Sa langue – superbe - se pare de tournures précieuses, s’essaie à de nouveaux mots et détourne les anciens.