Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

La Mauvaise nuit

de Marco Baliani

Texte original : Una notte sbagliata traduit par Olivier Favier, Federica Martucci

Présentation

Tano, ex-patient d’un hôpital psychiatrique, aime promener son chien, Uni, dans les rues et le jardin public de la triste banlieue où il vit. Tano prend des cachets qui l’ensommeillent un peu et font de lui un être fragile, sans défense. Ce soir-là, il sort un un peu plus tard que d’habitude et, tout près de chez lui, il y a un homme sans papier, un Africain prénommé Moha qui dort sur un banc. Une patrouille de police
passe, voit le vagabond qu’elle connaît et qu’elle prévoit d’interpeller. Mais le chien de Tano aboie, alertant ainsi l’homme qui s’enfuit. La colère monte alors chez les policiers contrariés et déjà frustrés par une précédente intervention ratée. Ils s’en prennent au chien puis à Tano, qui d’observateur inoffensif va alors devenir le bouc
émissaire de leurs frustrations. La colère alliée aux vexations fait monter la tension : Tano ne survivra pas à cette mauvaise nuit.

Aide(s) et soutien(s)

Sélection(s)

2021

Comité de lecture

Troisième Bureau