La Fin du monde est pour dimanche

La Fin du monde est pour dimanche

de François Morel

Écrit en 2012 - français

Présentation

Mettons la jolie nappe blanche Les fleurs coupées Le vin au frais Allons déjeuner sous les branches Ça va tomber par où ça penche La fin du monde est pour dimanche
Promettez-moi de ne pas rire : je rêve d’un spectacle existentiel. Oui, allons-y, ne nous gênons pas, ne nous mouchons ni du pied, ni du coude, il s’agirait d’un spectacle traitant de la vie, de la mort, autant dire que je deviens ambitieux avec l’âge. Justement, il y sera question de l’âge et du temps qui passe, et aussi de la recherche du bonheur. Il y sera forcément question de la déchéance, des amours impossibles et d’autres sujets aussi délicieux. Oui, je rêve d’un spectacle existentiel : promettez-moi de rire!
S’imaginer encore un peu Presque éternel Presque immortel Juste avant de se dire adieu Ça va tomber par où ça penche La fin du monde est pour dimanche

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)
  • Autorisation de traduction

    Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

    Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction