Présentation

À force de raconter des histoires, nous avons voulu réfléchir sur les histoires elles-mêmes. Ça n’est pas très original : la postmodernité est passée par là. Nous passons nos soirées à regarder des séries structurées comme des romans-fleuves. C’est toujours le même film, toujours la même pièce, toujours la même oeuvre. Mais on ne se lasse jamais. Pourquoi ? Quelles idéologies transportent ces histoires ? Comment ? À quoi tient le pacte fictionnel ? L’idée n'est pas de juger les croyances mais de poser des questions sans apporter de réponses.

À l'affiche

Image de spectacle La Fabrique des Idoles
Image de La Fabrique des Idoles