theatre-contemporain.net

Écrit en 2017 - français

Présentation

S’inspirant de l’essai de Pierre Bourdieu, La Domination masculine, le collectif marseillais Manifeste Rien et son metteur en scène Jeremy Beschon remontent jusqu’aux sources de ce grand malentendu qui, depuis l’origine des temps, sépare les hommes des femmes et parfois aussi les hommes des hommes. Pour augmenter et étayer leur propos, sont convoqués des mythes et des poésies populaires berbères, ainsi que des témoignages des deux rives de la Méditerranée, extraits des travaux de l’anthropologue algérienne Tassadit Yacine. Pour Bourdieu, la domination masculine est « tellement ancrée dans nos inconscients que nous ne l’apercevons plus, tellement accordée à nos attentes que nous avons du mal à la remettre en question. » Alors si besoin était, et il semblerait que besoin toujours soit, cette adaptation s’appuie avec la distance de l’humour, sur un montage de textes et d’images créées par la comédienne à la vivacité ludique. Un nouveau manifeste pour que rien désormais ne justifie aucune forme de domination.