Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

En d'autres termes

de Transquinquennal

Écrit en 2004 - français

Présentation

Le théâtre peut-il exister sans les mots ? Oui, s’exclame en silence Transquinquennal qui, comme d’habitude, crée du plus à partir du moins. Loin de l’exercice de style ou d’une contrainte purement formelle, cette gageure ouvre vers d’autres termes de narration,
d’autres types de relations, d’autres zones d’émotions.
La soustraction de la parole au théâtre multiplie ici les significations et les interprétations possibles. Leur théâtre sans mots n’a rien d’une singerie de théâtre, ni même du mime. D’ailleurs, les comédiens ne se
départissent pas de cet humour implacable et de ces mines impassibles qui nous enchantent. Pendant que chacun, sur le plateau, fait sa petite (ou sa
grosse) cuisine, au sens propre du terme, une caméra-robot fouille dans leurs archives de famille, zoome sur les photos de ces enfants devenus grands, dévoilant leurs secrets, leurs joies, leurs cicatrices, travelling
dans leur intimité.