Effleurement

de Asja Srnec Todorovic

Texte original : [Effleurement] traduit par Christine Chalhoub

Écrit en 2015 - français

Présentation

Dans un salon de coiffure en banlieue, la coiffeuse reçoit la visite de sa mère, qui souhaite l'inviter à fêter un anniversaire dont on ne sait s'il est celui d'une naissance ou d'une mort. Les gestes de la coiffure (shampoing, coupe, teinture, séchage) sont à la fois la tentative et l'échec du contact, un effleurement sensuel et destructeur entre les deux femmes, par lequel le corps de la mère (Puce), obèse, passif, par opposition à celui de sa fille (Bouboule), très maigre, tente de changer d'apparence. Leur conversation est rythmée par une radio grésillante qui interfère dans leur tentative de (se) parler, les bruits des voisins, qui tous les soirs se lancent dans une étrange course poursuite à la recherche de leur bébé perdu, et par les coupures de courant, qui les plongent dans une obscurité inquiétante et rédemptrice.

Sélection(s)

2015

Comité de lecture

Focus [FTO]

Théâtre Ouvert