Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Couteau de nuit

Couteau de nuit

de Nadia Xerri-L


La narratrice :
Un soir d’hiver.
Immanquablement…
Un soir d’hiver. On n’aurait pas fait mieux…
Les paupières d’Alexandre étaient un peu gonflées. Mais il tenait sa tête droite. Ses épaules ouvertes. Alexandre n’était pas prostré – ça n’aurait pas été lui.
Les frères jumeaux, Rémi et Germain, déjà, étaient là. Pour fêter leur anniversaire, leur vingt-cinq ans. Leurs amis autour d’eux, entre eux. Mais très souvent les jumeaux se regardaient ; et en un instant, ils étaient deux par delà les autres. Et même quand leurs jeunes amoureuses les embrassaient, ils étaient deux.

Le présumé coupable – Alex :
Ce n’est pas mon histoire.

La narratrice :
Si, tout de même.

Le présumé coupable – Alex :
Ce n’est pas mon histoire.

La narratrice :
Un soir d’hiver –
Un ami l’accompagnait. Et à deux, ils sont entrés au Tropical Bar tuer le temps. Parce que oui, pourquoi aller au karaoké bar, quand chanter, on n’aime pas ? Quand il n’y a que se moquer que l’on aime ? Et qu’il n’y a que se moquer que l’on fasse ? Et se moquer, oui, ça, lui et son ami, ils ont aimé. Surtout d’un garçon qui a chanté Alexandrie, Alexandra.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.