Moi, canard

de Ramona Badescu

Écrit en 2013 - français

Présentation

Parce que l’on grandit, on cherche une place, sa place, son petit chez soi. On se construit seul face au monde, accompagné ou non, des uns et des autres rencontrés au bord du chemin. On avance et on construit sa maison d’abord en paille, puis en bois et enfin en brique. Sur le chemin, il faut apprendre à partager, écouter, échanger, se protéger. Pour s’affirmer. Jungle sociale contemporaine, elle est le lieu de tous les défis, de toutes les expériences. Impossible de ne pas passer par le qu’en dira-t-on. Vilain canard deviendra cygne. Petit d’homme deviendra grand. Il n’est pas question de happy-end mais plutôt d’une ouverture sur le monde et sur ce que grandir veut dire.