Accueil de « Une des dernières soirées de Carnaval »

Une des dernières soirées de Carnaval


:Présentation

Écrite par Goldoni en guise d’adieu à son public, avant de quitter Venise pour Paris, Une des dernières soirées de Carnaval exalte les couleurs de la vie, de l’amour, des relations humaines. Une comédie peu connue du maître vénitien, mise en scène par Clément Hervieu-Léger.

Écrite par Goldoni en guise d’adieu à son public, avant de quitter Venise pour Paris, Une des dernières soirées de Carnaval exalte les couleurs de la vie, de l’amour, des relations humaines. Une comédie peu connue du maître vénitien, mise en scène par Clément Hervieu-Léger. N’attendez, ici, aucune intrigue spectaculaire, mais plutôt la matière joyeuse et clairvoyante de ce qui fait la vie en société. La comédie de Carlo Goldoni nous conduit chez un tisserand de Venise, le dernier jour du Carnaval, qui marque aussi la fin de la saison théâtrale. Zamaria a convié chez lui quelques amis. On joue aux cartes. On dîne. On rit. On danse. On parle d’amour. Et on pose la question de l’exil…
Sociétaire de la Comédie-Française, Clément Hervieu-Léger signe un élégant spectacle en costumes d’époque, qui creuse les rapports complexes régissant toute société.
« Le théâtre de Goldoni est un théâtre de troupe, déclare le metteur en scène. Il n’y a pas ici de premiers ou de seconds rôles. Il n’y a que des individus qui tâchent de vivre ensemble. » Faisant preuve d’une étonnante acuité sociologique, Une des dernières soirées de Carnaval est l’une des pièces les plus audacieuses de Goldoni. L’une des plus libres et des plus modernes.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.