Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Seuls »

Seuls

+ d'infos sur le texte de Wajdi Mouawad
mise en scène Wajdi Mouawad

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Le Journal de Montréal

mercredi 20 mars 2013

Les Parisiens applaudissent Wajdi Mouawad

Par Véronique Beaudet

Seul sur scène pendant plus de deux heures dans une pièce où les projections vidéo, la musique et les voix hors champ l’accompagnent, l’auteur, metteur en scène et acteur libano-québécois a livré une belle performance d’acteur sur un texte à la fois sérieux, drôle et émouvant qui aborde la question de l’identité ou plutôt des identités devrait-on dire, des origines, de la mémoire et de l’exil....

Lire l'article sur Le Journal de Montréal

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

lundi 17 novembre 2008

La solitude prend un s

Par Aude Brédy

Wajdi Mouawad assume au singulier l'écriture, la mise en scène et l'interprétation de Seuls, texte fort et drôle, nourri de divers matériaux ....

Lire l'article sur L'Humanité

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mercredi 12 novembre 2008

Seuls

Par Daniel Conrod

En éprouvant le lien père-fils, Wajdi Mouawad se met en je. Avec un impérieux besoin d'interroger son art....

Lire l'article sur Télérama.fr

Image de la critique de Lestroiscoups

jeudi 24 juillet 2008

« Seuls », de Wajdi Mouawad

Par Léna Martinelli

De nombreux personnages se croisaient dans Forêts, troisième partie d’un quatuor dont Littoral et Incendies sont les deux premiers opus. On y découvrait des destins tourmentés, marqués par les douleurs du siècle ; les époques se télescopaient au rythme des naissances et des morts qui se croisaient. Dans Seuls, on a un personnage unique sur scène. Le père ou la sœur ont une forte présence par leurs seules voix enregistrées. Les enjeux dramaturgiqu...

Lire l'article sur Lestroiscoups

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

jeudi 06 mars 2008

Wajdi Mouawad, seul sur scène loin du Liban

Par Brigitte Salino

Il est des moments, dans la vie, où s'impose un retour sur soi. A 40 ans, Wajdi Mouawad en traverse un, qu'il met en scène, de manière très émouvante, dans Seuls. Le spectacle sera présenté en juillet au Festival d'Avignon. Mais c'est à Chambéry qu'il est créé, à l'Espace Malraux, où Mouawad a déjà créé Forêts, en 2006, et où il est artiste associé jusqu'en 2010.

Lire l'article sur Le Monde.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)