Accueil de « Seuls »

Seuls

+ d'infos sur le texte de Wajdi Mouawad
mise en scène Wajdi Mouawad

On en parle dans la presse et sur le web

Webtheatre

Image de la critique de Webtheatre

lundi 19 septembre 2016

Solo

Par Corinne Denailles

Wajdi Mouawad avait écrit ce solo en 2008, avant Le Sang des promesses, quatuor pour une foule d'acteurs et de personnages créé en 2009. Ce...

Lire l'article sur Webtheatre

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

mardi 30 août 2016

L’envers de l’épique

Par Anaïs Heluin

Avec Seuls, créé en 2008, Wajdi Mouawad investit pour la première fois le grand plateau du Théâtre national de la Colline, dont il vient de prendre la direction....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

RFI

Image de la critique de RFI

dimanche 29 septembre 2013

«Seuls», un solo à plusieurs

Par Siegfried Forster

Wajdi Mouawad n’a pas fini de nous surprendre. Les Francophonies l’ont vu naître. A la 30e édition du festival, le metteur en scène qui compte sur la scène internationale y a fait un triomphe. Dans Seuls, le Libano-Québécois se dédouble d’une manière fascinante et troublante....

Lire l'article sur RFI

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

lundi 22 juillet 2013

Mouawad enfin "Seuls"

Par Maïa Bouteilet

«Comment dit-on mémoire en arabe ?» Lâchée aux deux tiers du spectacle, la question constitue sans doute la clé de voûte de cette quête que le dramaturge libano-québécois Wajdi Mouawad mène depuis dix ans sous forme d'une oeuvre théâtrale de grande cohérence. Jamais cependant il ne l'avait posée avec une telle acuité. Auteur prolixe, metteur en scène et directeur d'acteurs habitué des grandes troupes, qu'il entraîne dans des sagas de plusieurs...

Lire l'article sur Libération.fr

Image de la critique de Théâtre du blog

jeudi 11 avril 2013

Seuls

Par Philippe du Vignal

Seuls, texte, mise en scène de Wajdi Mouawad. Maouwad, c'est un bon lecteur comme on l'avait entendu dire ses propres textes mais ici, il a osé se lancer seul dans un solo de plus de deux heures où il s'est lui-même mis en scène et où interviennent de nombreux personnages en voix off. Le spectacle créé en 2008 et est donc parfaitement rodé mais n'a rien perdu de sa beauté. Seul dans son studio, assis sur un lit, il se raconte par le biais de Har...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de la critique de Coup de théâtre

mardi 26 mars 2013

Wajdi Mouawad, le one man show

Par Judith Sibony

C’est l’histoire d’un mec qui se trompe de bagage à l’aéroport. Grâce à cette méprise, il va enfin pouvoir réaliser son rêve de gamin : faire de la peinture. Dans sa valise à lui, il y avait sa thèse de doctorat, consacrée à l’acteur et metteur en scène canadien Robert Lepage* sous l’angle de la « sociologie de l’imaginaire ». Une thèse inachevée, en quête de conclusion… Et comme souvent au théâtre, c’est donc un quiproquo (une valise prise pour...

Lire l'article sur Coup de théâtre

Image de la critique de Le Figaro

jeudi 21 mars 2013

Wajdi Mouawad, au nom du père

Par Nathalie Simon

Seul en scène, l'auteur, metteur en scène et acteur franco-libanais joue Seuls, un monologue sur les relations filiales, surprenant et captivant, au Théâtre national de Chaillot, à Paris, jusqu'au 29 mars....

Lire l'article sur Le Figaro

Les 8 Plumes

Image de la critique de Les 8 Plumes

jeudi 21 mars 2013

Un livre de textes et peintures, un spectacle actuellement au théâtre de Chaillot

Par Véronique Poirson

Wajdi Mouawad est un magicien, qui, comme le funambule sur un fil qu’il représente durant quelques secondes gracieuses en scène, nous emmène à l’endroit où le destin bascule et où l’on ne sait plus si c’est du côté de la vie, de la mort, du cauchemar ou de la réalité....

Lire l'article sur Les 8 Plumes

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

jeudi 21 mars 2013

Seuls et multiple

Par Christophe Candoni

Wajdi Mouawad reprend à Chaillot son spectacle « Seuls » créé en 2008. Au centre d’une œuvre composite faisant autant appel à une écriture textuelle forte qu’aux éléments plastiques et performatifs que sont la peinture et la vidéo, l’auteur, metteur en scène et comédien livre une parole monologuée très personnelle emprunte d’interrogations identitaires ou se tissent les fils de la mémoire et de l’origine transcendées et résolues par la création...

Lire l'article sur Toutelaculture

Culturopoing

Image de la critique de Culturopoing

jeudi 21 mars 2013

Des solitudes, un grand spectacle.

Par Alban Orsini

Reprenant la parabole biblique, les deux personnages principaux qui figurent sur ce tableau se dégagent dans la représentation tout en clair-obscur : le Père, vêtu de rouge, accueille son Fils à bras ouverts, un Fils comme doré, drapé dans la bienveillance inattendue du patriarche aimant. Quelques personnages secondaires aussi, dans l’ombre et plus anecdotiques. Il s’agit d’illustrer le retour d’un enfant perdu...

Lire l'article sur Culturopoing