Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Music-hall »

Music-hall

+ d'infos sur le texte de Jean-Luc Lagarce
mise en scène Glysleïn Lefever

On en parle dans la presse et sur le web

Le Nombril du Vicomte

Image de la critique de Le Nombril du Vicomte

mardi 29 juin 2021

Music-Hall … ou l’étrange pouvoir d’une beauté désinvolte

Par olivier dubos

Mais qu’ils sont beaux tous les trois ! … et comme l’écrin de ce Studio Théâtre, rendu toujours plus intimiste par les restrictions sanitaires, leur va bien et permet de créer, pl…...

Lire l'article sur Le Nombril du Vicomte

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

jeudi 17 juin 2021

“Music-Hall” à la Comédie-Française, la vie rêvée d'artiste

Par Igor Hansen-Love

Trois comédien·nes déclinant·es évoquent les joies et désillusions de leur métier d'amuseur·euses. Glysleïn Lefever accentue l’étrangeté de cette pièce de Jean-Luc Lagarce, en optant pour un traitement lynchien qui entortille les sens. Une réussite....

Lire l'article sur Les Inrocks

La Croix

Image de la critique de La Croix

mercredi 16 juin 2021

« Music-Hall » au studio théâtre de la Comédie-Française : jouer pour exister

Par Marie-Valentine Chaudon

Le studio théâtre de la Comédie-Française a rouvert ses portes avec Music-hall, de Jean-Luc Lagarce, dans une nouvelle mise en scène de Glysleïn Lefever. En meneuse de revue, Françoise Gillard distille avec superbe les vestiges d’un monde en déclin....

Lire l'article sur La Croix

PublikArt

Image de la critique de PublikArt

samedi 12 juin 2021

Au Français, un “Music hall” qui swingue sous la parole intranquille de Lagarce

Par Amaury Jacquet

Les trois acteurs sont là, quelque part, dans la salle. Ils attendent un public qui, peut-être ne viendra pas. C’est l’histoire d’un énième recommencement, de trois personnes qui se livrent et tentent, une fois encore, de suspendre à jamais l’instant de la représentation, où tout devient encore possible. Et de là peut surgir la parole, son silence aussi ; la possibilité de dire comme de ne plus dire et que cela soit entendu....

Lire l'article sur PublikArt

Les Soirées de Paris

Image de la critique de Les Soirées de Paris

jeudi 10 juin 2021

Sur un air de Joséphine Baker |

Par Isabelle Fauvel

Après des mois et des mois de fermeture, voici que la Comédie-Française peut enfin rouvrir ses portes au public. Ô joie ! Elle rouvre le Studio-Théâtre avec une pièce d’un des auteurs contemporains les plus joués en France et devenu, après sa mort, un classique du XXème siècle : Jean-Luc Lagarce. Double joie. Moins connue sans doute que ses pièces les plus souvent à l’affiche, “Music-hall” est une sorte de monologue à trois voix......

Lire l'article sur Les Soirées de Paris

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

mercredi 09 juin 2021

Elle est là, comme tous les soirs.

Par Denis Sanglard

A raconter sur son tabouret, important le tabouret, son histoire. Son Music-Hall. Cette tournée qui s’étiole et n’en finit pas de mourir, de théâtres en cabarets, dans l’indifférence d’un public de plus en plus rare. Avec ce même rituel, cette entrée lente et désinvolte, du fond du plateau, accompagnée de ces deux boys. Ces deux-là qui furent sans doute ses amants....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 08 juin 2021

Au Studio-Théâtre, un vénéneux Music-hall

Par Vincent Bouquet

Avec intelligence et doigté, la chorégraphe et metteuse en scène Glysleïn Lefever donne à cette pièce de Jean-Luc Lagarce, aussi troublante que sublime, toute l’épaisseur qui lui revient....

Lire l'article sur Sceneweb

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

dimanche 06 juin 2021

« Music-hall » au Français : dans un paradis blanc

Par Philippe Chevilley

La metteuse en scène et chorégraphe Glysleïn Lefever orchestre avec élégance la pièce joyeusement funèbre de Jean-Luc Lagarce. Le trio formé par Françoise Gillard, Gaël Kamilindi et Yoann Gasiorowski brille par sa grâce et sa sensualité. Un rendez-vous à ne pas manquer au Studio de la Comédie-Française....

Lire l'article sur Les Echos

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)