Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Mesure pour mesure »

Distribution

Présentation

La surveillance généralisée entraîne parfois une violence exacerbée. Plaçant les spectateurs derrière des vitres sans tain et munis de casques audio, Karim Bel Kacem explore avec Shakespeare les liens entre voyeurisme, morale, violence et jouissance.

Dans Mesure pour mesure, un prince à la douceur équivoque prend prétexte d’un voyage diplomatique pour confier le pouvoir au juge Angelo. Celui-ci applique les lois à la lettre, monstre de gravité et de vertu. Mais il se montrera hypocrite en proposant un marché infâme à une soeur venue plaider la cause de son frère, la plongeant dans un dilemme affreux. Le prince, qui n’est jamais parti et s’est déguisé, le découvrira. Chez Shakespeare, le pouvoir est un jeu de masques qui produit souvent de violents retours du refoulé. La surveillance suspicieuse et généralisée sera...

Lire la suite

Dernières critiques

I/O Gazette
Le pouvoir assassiné
Image d'une critique concernant Le pouvoir assassiné

Par Jean-Christophe Brianchon

jeudi 26 janvier 2017

Calendrier

Première représentation référencée

Lausanne
Le mercredi 18 janvier 2017
Théâtre Vidy-Lausanne
Janvier 2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Genève
Du mar. 21/02/17 au ven. 24/02/17
Le Grütli
Février 2017
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28