Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Malades »

Les Malades

mise en scène Jules Audry

On en parle dans la presse et sur le web

L'envolée culturelle

Image de la critique de L'envolée culturelle

lundi 27 février 2017

Et si on jouait à la roulette russe ?

Par Anaïs Mottet

La Compagnie Future Noir invite le théâtre dans un espace inhabituel. La Java, partenaire du Théâtre de Belleville, et boite de nuit ambiance arts déco dans le 11e arrondissement de Paris le week-end, devient le lieu d’un théâtre politique les premiers soirs de la semaine du 20 au 28 ......

Lire l'article sur L'envolée culturelle

Théâtre du blog

Image de la critique de Théâtre du blog

vendredi 03 juin 2016

Ivre de pouvoir

Par Philippe du Vignal

« Trois colosses ont construit l’Europe dont nous sommes aujourd’hui les héritiers, dit l’auteur. Le premier d’entre eux s’appelait Adolf Hitler. Lui, avait rêvé que son peuple serait l’Elu, il avait rêvé que les Juifs disparaîtraient de cette terre. Le second, Joseph V. Staline avait rêvé que la lampe allumée sur l’Union soviétique illuminerait le futur de l’Humanité. Le troisième, Winston Churchill, avait un rêve plus modeste: une Europe dispensée de guerre pendant une durée de cinquante ans.

Lire l'article sur Théâtre du blog

La Croix

Image de la critique de La Croix

vendredi 03 juin 2016

Le théâtre macabre du Petit Père des Peuples

Par Didier Méreuze

Jules Audry, jeune metteur en scène de 25 ans, orchestre avec maestria cette danse mortifère sur fond de maladie des âmes et des hommes quand les seules valeurs sont celles du pouvoir arbitraire et de l’idéologie pervertie....

Lire l'article sur La Croix

hottello

Image de la critique de hottello

vendredi 03 juin 2016

Les excès de pouvoir sur l’homme

Par Véronique Hotte

Le public est convié à pénétrer l’intimité confidentielle d’hommes politiques au pouvoir exorbitant – décideurs hasardeux de vie et de mort – alors que les mêmes étaient motivés à l’origine par une digne utopie collectiviste dont la mise en pratique ardue a tout fait basculer, intérêts privés et imposture avérée, cellule de happy fews du chacun pour soi....

Lire l'article sur hottello

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)