theatre-contemporain.net

Accueil de « Les Fourberies de Scapin »

Les Fourberies de Scapin

+ d'infos sur le texte de  Molière
mise en scène Denis Podalydès

On en parle dans la presse et sur le web

Le Nombril du Vicomte

Image de la critique de Le Nombril du Vicomte

jeudi 02 novembre 2017

Les Fourberies de Scapin … de main de maître

Par O. Dubos

Bien sur vous les avez lues en 5ème, bien sur vous aviez trouvé çà un peu tarte, bien sur vous vous souvenez des répliques cultes que vous ânonniez en cours de français, bien sur vous trouvez bizar…...

Lire l'article sur Le Nombril du Vicomte

Europe1.fr

Image de la critique de Europe1.fr

jeudi 26 octobre 2017

L'énorme succès de la pièce "Les Fourberies de Scapin"

Par Eve Roger

C'est LE succès théâtral de la rentrée. Les Fourberies de Scapin, à la Comédie-Française, fait salle comble tous les soirs. La pièce, qui n'avait pas fait l'objet de représentation depuis vingt ans, n'en finit plus de séduire le public....

Lire l'article sur Europe1.fr

France Inter -Le Masque et la plume

Image de la critique de France Inter -Le Masque et la plume

dimanche 15 octobre 2017

"Les Fourberies de Scapin" de Molière / Podalydès : une pièce maltraitée ?

Par Jérôme Garcin

La Comédie Française propose de redécouvrir Molière et ses "Fourberies de Scapin" dans une mise en scène de Denis Podalydès. Qu'en ont pensé les critiques du Masque et la Plume ?...

Lire l'article sur France Inter -Le Masque et la plume

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 09 octobre 2017

Benjamin Lavernhe : « Je vais grandir avec Scapin »

Par Stéphane Capron

Denis Podalydès a confié à Benjamin Lavernhe le rôle de Scapin. Rude tache. Entré le 1er octobre 2012 à la Comédie-Française pour jouer Lycante dans La Place Royale de Corneille mise en scène par Anne-Laure Liégeois, il avait repris ensuite le rôle de Fadinard dans Un chapeau de paille d’Italie de Labiche au moment du départ de Pierre Niney....

Lire l'article sur Sceneweb

La Croix

Image de la critique de La Croix

vendredi 06 octobre 2017

Les « Fourberies » sont dans le sac

Par Didier Méreuze

« Dans ce sac ridicule où Scapin s’enveloppe/Je ne reconnais point l’auteur du Misanthrope ». Extraits de son Art poétique, les deux vers sont de Boileau. Ceci explique-t-il cela ? Pour appartenir aux œuvres les plus populaires de Molière, Les Fourberies n’en demeurent pas moins considérées, trop souvent, comme mineures, simple prétexte à grosse farce, gros rire, gros coups de bâtons....

Lire l'article sur La Croix

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

mercredi 04 octobre 2017

Denis Podalydès signe d'étourdissantes "Fourberies de Scapin" à la Comédie-Française

Par Sophie Jouve

En faisant de Benjamin Lavernhe son Scapin, Denis Podalydès a visé dans le mille. Sa mise en scène si vive et précise, sa troupe, les décors d’Eric Ruf, les costumes de Christian Lacroix, tout est au diapason. Une merveilleuse soirée de théâtre, dédiée lundi 25 septembre, soir de première, à Gisèle Casadesus décédée la veille à 103 ans....

Lire l'article sur Culturebox

L'Alchimie du Verbe

Image de la critique de L'Alchimie du Verbe

mardi 03 octobre 2017

Un Scapin jouissif et ambigu

Par David Pauget

La farce déploie alors toute sa puissance, bercée par un sentiment de malaise. Scapin, le personnage marginal, dévoile à lui seul la puissance du théâtre capable de bouleverser l’ordre social…...

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

leparisien.fr

Image de la critique de leparisien.fr

mardi 03 octobre 2017

«Scapin», génial gredin

Par S.M

Argante et Géronte enragent des folâtreries de leurs fils. Les vauriens trouvent secours auprès de Scapin, valet rusé qui va rouler les géniteurs, leur soutirant de jolies sommes. «Mais qu'allait-il faire dans cette galère ?» ne cesse de répéter Géronte, évoquant son fils supposé otage d'un Turc......

Lire l'article sur leparisien.fr

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

dimanche 01 octobre 2017

Denis Podalydès signe d'étourdissantes "Fourberies de Scapin"

Par Sophie Jouve

En faisant de Benjamin Lavernhe son Scapin, Denis Podalydès a visé dans le mille. Sa mise en scène si vive et précise, sa troupe, les décors d’Eric Ruf, les costumes de Christian Lacroix, tout est au diapason. Une merveilleuse soirée de théâtre, dédiée lundi 25 septembre, soir de première, à Gisèle Casadesus décédée la veille à 103 ans....

Lire l'article sur Culturebox

Marianne

Image de la critique de Marianne

dimanche 01 octobre 2017

Il n’y a pas que Molière dans la vie du spectacle

Par Jack Dion

Molière est à l’honneur avec deux pièces : « Les Fourberies de Scapin », dans une mise en scène de Denis Podalydès, et « Tartuffe », où Michel Fau est à la baguette. Dans un autre registre, on ne ratera pas « Le bruit des arbres qui tombent », spectacle inclassable signé Nathalie Béasse....

Lire l'article sur Marianne