theatre-contemporain.net

Accueil de « Les Doigts d’une main ne sont pas semblables, ainsi en est-il des enfants d’une même famille »

Les Doigts d’une main ne sont pas semblables, ainsi en est-il des enfants d’une même famille

Laurence Janner (Mise en scène)

Distribution

Présentation

Ils étaient donc deux frères.
L’aîné était très riche.
Le deuxième, marchand de pois chiche, vivait modestement dans les faubourgs de la ville.
L’aîné avait 7 garçons.
Le plus jeune avait, lui aussi, 7 enfants : toutes des filles.
Le père supportait avec modestie son destin malchanceux …
Tous les matins, le père des 7 garçons saluait le père des 7 filles et disait avec dédain « bonjour, père des 7 balayeuses ».
Celui-ci rentrait chez lui la tête basse.
Un jour, la plus jeune des filles dit à son oncle « envoie l’aîné de tes garçons avec moi...

Lire la suite